Kenya: attaque à la grenade dans une église, sept blessés

Kenya: attaque à la grenade dans une église, sept blessés
attaque à la grenade

Des secouristes évacuent un blessé dans l’attaque de deux églises à Garissa, le 1er juillet 2012 au Kenya
© AFP/Archives Tony Karumba

Sept personnes, dont des policiers, ont été blessées dimanche dans une attaque à la grenade contre une église dans l’est du Kenya, dans une région frontalière de la Somalie, a-t-on appris de source policière.

« Sept personnes ont été blessés quand la grenade a été jetée dans l’église, » a affirmé à l’AFP un policier sous couvert d’anonymat. La grenade « a traversé le toit pendant la prière, » a-t-il ajouté.

« La plupart des blessés sont des policiers, l’église se trouve à l’intérieur d’un camp de la police administrative, » a-t-il encore dit.

Le chef de la province où s’est produite l’attaque, Philip Tuimur, a confirmé un incident, sans plus de détails, affirmant qu’une opération de secours était en cours.

Début juillet, au moins 18 personnes avaient été tuées dans l’attaque de deux églises à Garissa. Située dans la province nord-orientale du Kenya, la ville se trouve à environ 140 km de la frontière avec la Somalie.

Plusieurs villes kényanes, dont la capitale Nairobi et la grande ville côtière de Mombasa, ont été visées par des attentats – essentiellement à la grenade -, depuis que l’armée kényane est entrée en octobre 2011 dans le sud de la Somalie pour en déloger les islamistes somaliens shebab.

Avec AFP

Bona

Bona

L'actualité africaine n'a pas de secret pour moi. Toujours à l'afflux, je ne loupe rien.


Tags assigned to this article:
attaquekenyareligionsomalie

Related Articles

Ouverture du Forum de Brazzaville pour la paix en Centrafrique

[GARD align= »center »] Une nouvelle tentative de réconciliation nationale destinée à ramener la paix en Centrafrique doit se dérouler de lundi

Mali : Réaction attendue Amadou Toumani Touré suite aux accusations de haute trahison

[wp_ad_camp_3] Il y a une semaine le nouveau pouvoir malien a décidé de poursuivre l’ancien président Amadou Toumani Touré (ATT).

Obama devant les étudiants africains: « le monde a besoin d’une Afrique forte et autonome »

[GARD align= »center »] A une semaine du sommet USA-Afrique qui rassemblera à Washington, la quasi-totalité des dirigeants africains avec les responsables

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*