Kenya : au moins 26 morts dans une attaque d’islamistes contre une ville côtière

Kenya : au moins 26 morts dans une attaque d’islamistes contre une ville côtière

[GARD align= »center »]

Des forces de sécurité kenyanes

Des forces de sécurité kenyanes | Archives

Au moins 26 personnes ont été tuées dans une attaque sans précédent lancée dimanche soir par une cinquantaine d’insurgés brandissant des drapeaux islamistes contre la ville côtière de Mpeketoni (ouest du Kenya), a annoncé lundi un responsable local.

Nous avons ramassé jusqu’ici plus de 26 corps que nous avons emportés à la morgue, mais nous en recherchons d’autres, a déclaré à l’AFP Benson Maisori, chef adjoint du district.

Des échanges de coups de feu ont débuté dimanche soir pour se poursuivre jusque très tard dans la nuit. A l’aube cependant, le calme régnait dans la municipalité, selon les médias.

Les assaillants appartiennent aux islamistes somaliens liés à Al-Qaïda et surnommés les shebab, selon la presse.

[GARD align= »center »]

Il y avait une cinquantaine d’assaillants, lourdement armés et circulant dans trois véhicules. Ils brandissaient le drapeau des shebab, a ajouté M. Maisori, s’exprimant depuis la cité attaquée.

Plusieurs édifices, dont des hôtels, des restaurants, des banques et des bureaux gouvernementaux ont été totalement détruits.

Ils criaient en somali et scandaient +Allah est grand+, a-t-il ajouté.

La ville est située sur le continent à une trentaine de km au sud-ouest de l’île de Lamu, une destination touristique prisée dont l’architecture ancienne est un site classé par l’UNESCO sur sa liste du patrimoine mondial.

Le porte-parole de l’armée kenyane, Emmanuel Chirchir, a raconté comment les assaillants ont envahi la ville, débordant la police locale et tirant depuis des véhicules sur les gens se trouvant sur leur chemin.

[GARD align= »center »]

Le porte-parole a indiqué que les attaquants étaient probablement des shebab même si l’attaque n’avait pas encore été revendiquée.

Les insurgés ont tenté de prendre le contrôle d’un poste de police, et de son armurerie, mais ils ont été repoussés par les forces de l’ordre, selon M. Maisori.

Les cafés et les bars étaient pleins, de nombreux clients étant venus assister à la retransmission de la coupe du monde de football à la télévision.

De nombreuses attaques et attentats se sont multipliés récemment au Kenya et ont été attribués aux islamistes somaliens shebab et à leurs sympathisants kenyans.

Les shebab ont menacé de commettre des actions de représailles depuis que le Kenya a envoyé son armée les combattre en Somalie en octobre 2011. L’armée kenyane s’est jointe à la force de l’Union africaine combattant les islamistes.

[GARD align= »center »]

L’attaque la plus spectaculaire a été l’assaut mené par un commando shebab contre le centre commercial Westgate à Nairobi en septembre 2013 (au moins 67 morts).

AFP

AFP

AFP

L’Agence France-Presse (AFP) est une agence de presse mondiale fournissant une information rapide, vérifiée et complète en vidéo, texte, photo, multimédia et infographie sur les événements qui font l’actualité internationale.


Tags assigned to this article:
kenya

Related Articles

Robert Bourgi: «Laurent Gbagbo ne restera pas longtemps à La Haye»

[GARD align= »center »] Mis en cause dans le livre «Laurent Gbagbo selon François Mattei», l’avocat français Robert Bourgi a réagi jeudi

L’Afrique du Sud reste leader économique du continent africain

Malgré les événements négatifs dans l’industrie minière et le secteur agricole, l’Afrique du Sud reste la principale économie émergente du

Macky Sall regrette les exécutions en Gambie et demande leur arrêt

Le président sénégalais, Macky Sall, a fait part de son vif regret devant les condamnés à mort exécutés en Gambie

1 commentaire

Espace commentaire
  1. Barcley Lobè
    Barcley Lobè 16 juin, 2014, 10:46

    pitoyable

    Répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*