Kofi Annan démissionne de son poste de médiateur sur la Syrie

Kofi Annan démissionne de son poste de médiateur sur la Syrie

Kofi Annan démissionne de son poste de médiateur sur la SyrieKofi Annan a annoncé qu’il démissionnerait à la fin du mois de son poste de médiateur des Nations unies et de la Ligue arabe dans le conflit syrien, a déclaré jeudi le secrétaire général de l’Onu, Ban Ki-moon, dans un communiqué.

Le diplomate ghanéen, nommé à ce poste le 23 février, avait élaboré un plan de paix en six points visant à faire cesser les combats en Syrie et à préparer une transition politique. Mais ce plan n’a pour l’instant pas été respecté.

« M. Annan m’a personnellement informé, ainsi que le secrétaire général de la Ligue arabe, M. Nabil Elarabi, de son intention de ne pas renouveler son mandat à son expiration, le 31 août 2012 », a déclaré Ban Ki-moon, ajoutant être en discussion avec Nabil Elarabi pour le choix de son successeur.

« Kofi Annan mérite notre profonde admiration pour la manière désintéressée avec laquelle il a mis ses formidables compétences et son prestige au service de cette mission des plus difficiles et potentiellement ingrate », a déclaré Ban.

 

Reuters

 

Bona

Bona

L'actualité africaine n'a pas de secret pour moi. Toujours à l'afflux, je ne loupe rien.


Tags assigned to this article:
démissionKofi AnnanmédiateurposteSyrie

Related Articles

Erdogan juge « scandaleuse » l’inculpation de ses gardes du corps à Washington

Le président turc Recep Tayyip Erdogan a jugé « scandaleuse » vendredi l’inculpation par les Etats-Unis de plusieurs de ses agents de

Mali : AQMI a revendiqué l’assassinat de Claude Verlon et Ghislaine Dupont

Qui a assassiné ou qui sont ceux qui ont assassiné les deux journalistes de la Radio France Internationale (RFI) le

Barack Obama réélu président des Etats-Unis

Barack Obama a remporté mardi l’élection présidentielle américaine face au républicain Mitt Romney, décrochant à 51 ans un second mandat

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*