La 9-ème édition du FESPAM prévue en juillet 2013 à Brazzaville

La 9-ème édition du FESPAM prévue en juillet 2013 à Brazzaville

La neuvième édition du Festival panafricain de musique (FESPAM) se déroulera du 13 au 20 juillet 2013 à Brazzaville, sur le thème :  »Les musiques africaines, vecteur d’authenticité et facteur d’émergence’’, a annoncé mardi à  Brazzaville le ministre congolais de la Culture et des Arts, Jean-Claude Gakosso.

Un budget de 4,5 milliards FCFA a été retenu pour l’organisation de la manifestation, a ajouté le ministre selon qui la décision de confier le FESPAM au Congo a été décidée cours de la quatorzième session du comité de direction du FESPAM tenue le 28 juillet à Brazzaville,

 »Après l’Asie et l’Amérique latine, le tour revient aujourd’hui à l’Afrique. Notre continent est en effet à son tour convoqué au rendez-vous de l’émergence. Émergence au-dessus des ténèbres de son interminable Moyen-âge. Émergence dans le cénacle du développement économique, du progrès social et de la raison’’, a indiqué le ministre Jean-Claude Gakosso.

 »À la suite du drame du 9 juillet 2011, le gouvernement de la République du Congo nous avait chargés de réaffirmer aux yeux de l’Afrique et du monde son engagement à perpétuer et à pérenniser l’organisation de cette grande manifestation culturelle et scientifique’’, a rappelé Jean-Claude Gakosso tout en soulignant le fait que l’institution continue de bénéficier toujours du soutien de ses principaux partenaires.

Le lancement de la campagne nationale de promotion du FESPAM se fera, comme pour chaque édition, à Gamboma (département des Plateaux) en avril 2013.

Au plan international, le lancement aura lieu à Johannesburg (Afrique du Sud) en mai 2013 également.

 

APA

Bona

Bona

L'actualité africaine n'a pas de secret pour moi. Toujours à l'afflux, je ne loupe rien.


Tags assigned to this article:
Congo-Afrique-CultureFESPAM

Related Articles

Gambie : Un mouvement d’officiers en exil pour renverser Jammeh

[GARD align= »center »] Un nouveau mouvement d’anciens soldats gambiens en exil est formé. Les dissidents gambiens ont indiqué avoir formé le

La Banque mondiale approuve un crédit de dix millions de dollars au profit du Congo

Le financement accordé par l’Association internationale de développement (IDA) sera complété par une contrepartie du gouvernement pour un montant de 226

Congo-Brazza: Pourquoi le ministre Gakosso a quitté précipitamment New Delhi?

Le sommet Inde-Afrique aura été le spectacle d’une certaine fébrilité dont fait preuve aujourd’hui l’Etat Congolais. Présent à New Delhi,

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*