La Banque Africaine de développement ouvre à Tokyo sa première représentation

La Banque Africaine de développement ouvre à Tokyo sa première représentation

La Banque Africaine de développement (BAD) a ouvert lundi à Tokyo sa première représentation hors d’Afrique, en présence de son président Donald Kaberuka, a-t-on appris auprès de l’institution panafricaine.

La Banque Africaine de développement (BAD) a ouvert lundi à Tokyo sa première représentation hors d’Afrique, en présence de son président Donald Kaberuka, a-t-on appris auprès de l’institution panafricaine.

« Avec des liens économiques croissants entre l’Asie et l’Afrique, ce bureau ambitionne de devenir un pont entre les deux régions, engagé à soutenir divers projets », indique la Banque dont le président venait de participer aux assemblées générales du FMI et de la Banque mondiale dans la capitale japonaise.

Après le Japon M. Kaberuka s’est ensuite rendu en Corée du sud.
En mai dernier, le ministre japonais des affaires étrangères Koichiro Gemba avait indiqué que le Japon avait accordé cette année à l’Afrique un montant global de 1,3 milliard de dollars pour aider le continent « à relever les défis liés aux changements climatiques ».

En 1993, le Japon avait lancé la Conférence internationale de Tokyo sur le développement de l’Afrique (TICAD), une initiative qui vise à soutenir le développement de l’Afrique.

Avec AFP

Bona

Bona

L'actualité africaine n'a pas de secret pour moi. Toujours à l'afflux, je ne loupe rien.


Tags assigned to this article:
BADcommerceéconomie

Related Articles

Congo législatives la majorité sortante se signale en force

Quelque soixante-quatre députés élus dès le premier tour dans une élection plutôt très disputée, le Parti congolais du travail (55

Boko Haram : Les Chefs d’État de la CEEAC ont un plan d’urgence de 50 milliards

Ouvert depuis le 16 février 2015 à Yaoundé, le Sommet extraordinaire des chefs d’Etat et de gouvernement du Conseil pour

Pas de remise en liberté pour la femme et le fils de Laurent Gbagbo

La cour de justice de la communauté des Etats d’Afrique de l’Ouest (Cédéao) a refusé vendredi à Abuja de demander

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*