La Côte d’Ivoire retenue pour l’organisation des jeux de la francophonie de 2017

La Côte d’Ivoire retenue pour l’organisation des jeux de la francophonie de 2017

La Côte d’Ivoire a été désignée vendredi 15 mars à Nice (France), pour abriter la 8ème édition des jeux de la Francophonie, au cours des assises du Conseil permanent de la Francophonie.

Selon cette source, la Côte d’Ivoire a été choisie au détriment du Tchad, seul autre pays africain en compétition.

‘’ En France à Nice, à l’occasion de la désignation du pays hôte des jeux de la francophonie de 2017, le conseil permanent de la Francophonie, en validant les recommandations du conseil d’orientation du Comité international des Jeux de la Francophonie (CIJF), a attribué les jeux de 2017 à la Côte d’Ivoire », a déclaré le ministre ivoirien de la Promotion de la Jeunesse, des Sports et Loisirs, Michel Alain Lobognon, sur sa page facebook.

Une délégation ivoirienne a défendu en février dernier à Nice en France, cette candidature. Crées en 1987 par l’Organisation internationale de la francophonie (OIF), ces Jeux sont organisés tous les quatre ans, en alternance dans un pays du Nord et un pays du Sud.

La compétition, qui a la particularité d’associer épreuves sportives et culturelles a déjà notamment eu lieu au Maroc (1989), à Madagascar (1997), au Niger (2005) ou encore au Liban (2009).

L’édition 2013 aura lieu à Nice, en France du 6 au 15 septembre

 

APA / ODA

Bona

Bona

L'actualité africaine n'a pas de secret pour moi. Toujours à l'afflux, je ne loupe rien.


Tags assigned to this article:
cote d'ivoireFrancophonie

Related Articles

Burkina Faso : Mariam Sankara appelle le parlement français à enquêter sur l’assassinat de son mari

Mariam Sankara, la veuve de l’ancien président burkinabè, Thomas Sankara a été reçue à l’Assemblée nationale français mardi par le

Burkina : amendement d’une loi autorisant à nouveau les militaires à entrer au gouvernement

[GARD align= »center »] Les députés burkinabè ont procédé jeudi à l’amendement d’un texte de loi autorisant à nouveau l’entrée des militaires

Burkina: le Balai citoyen appelle les populations à la mobilisation pour «dire non au coup d’Etat en cours»

Le Balai citoyen appelle les populations à la mobilisation pour «dire non au coup d’Etat en cours». C’est également la

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*