La CPI surveille la Centrafrique

La CPI surveille la Centrafrique

La procureure de la Cour pénale internationale, Fatou Bensouda, a mis en garde les éventuels responsables de crimes et violations des droits de l’homme en Centrafrique, affirmant qu’ils seraient poursuivis.

« Les Centrafricaines et Centrafricains ont déjà trop souffert. Je n’hésiterai pas à poursuivre en justice ceux qui sont responsables de leur souffrance », a déclaré Fatou Bensouda dans un communiqué.

« La situation en République centrafricaine empire de jour en jour et le nombre de victimes civiles affectées par des crimes graves ne cesse d’augmenter », a-t-elle ajouté, précisant que son bureau examinait « de très près” les allégations de crimes relevant de la compétence de la Cour – y compris des attaques contre des civils, meurtres et pillages – en République centrafricaine ».

« Notre mandat est de mettre fin à l’impunité pour de tels crimes et notre compétence s’étend sur tout le territoire de la République centrafricaine », a ajouté la procureure de la CPI.

La situation dans le pays s’est considérablement dégradée ces dernières semaines après la chute du régime du président François Bozizé, renversé le 24 mars par la rébellion de la Séléka.

Des pillages et tueries sont multipliés.

bbc.co.uk

Bona

Bona

L'actualité africaine n'a pas de secret pour moi. Toujours à l'afflux, je ne loupe rien.


Tags assigned to this article:
Centrafrique

Related Articles

Champions League: Une finale très populaire sur Facebook et Twitter

Barcelone et Lionel Messi ont été les noms les plus cités samedi soir sur les réseaux Facebook et Twitter pour

RDC: Kinshasa paie 5,5 millions de dollars à une entreprise israélienne pour le représenter à Washington

Selon plusieurs documents mis en ligne par le ministère américain de la Justice et que Jeune Afrique a pu consulter,

Libye : L’ex- Premier ministre libyen Ali Zeidan ne digère pas son éviction illégale

[GARD align= »center »] Destitué le 11 mars par le Parlement, l’ex-Premier ministre libyen Ali Zeidan, n’est pas du tout d’accord avec

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*