La Guinée, deuxième pays demandeur d’asile en Belgique

La Guinée, deuxième pays demandeur d’asile en Belgique

Une mission composée de l’Office international des migrations (OIM) et de l’Office belge des étrangers séjourne en ce moment à Conakry, afin de sensibiliser les populations sur les difficultés que rencontrent certains candidats à l’immigration vers l’Europe et notamment la Belgique, pays qui aurait du mal à faire face « aux nombreuses demandes d’asile de la part de Guinéens, a-t-on appris de source officielle.

Cette mission conduite par le directeur général de l’Office belge des étrangers Freddy Roosemont a informé les autorités guinéennes du flux de demandeurs d’asile guinéens qui ne cesse d’arriver en Europe, notamment sur le territoire belge, ce qui ferait aujourd’hui de la Guinée le deuxième pays en termes de demandeurs d’asile en Belgique, juste après l’Afghanistan, devant l’Irak, la République Démocratique du Congo (RDC). Le nombre de Guinéens ayant déposé des demandes d’asile depuis le début de l’année serait près de 500, d’après Freddy Roosemont. Ces gens se disent généralement victimes de « persécution dans les pays d’origine ». La mission révèle la présence de près de 10.000 ressortissants guinéens en Belgique, dont 8.575 ne seraient pas dans les normes requises en termes de papiers de séjour.

Afriquinfos

Bona

Bona

L'actualité africaine n'a pas de secret pour moi. Toujours à l'afflux, je ne loupe rien.


Tags assigned to this article:
belgebelgiqued'asileguinéensl'office

Related Articles

Etats-Unis: une princesse saoudienne arrêtée pour esclavagisme moderne

Meshael Alayban, 42 ans et membre de la famille royale saoudienne, est accusée depuis mercredi 10 juillet de séquestration et

VIDEO. Présidentielle France: Barack Obama apporte son soutien à Emmanuel Macron

[GARD align= »center »] « J’admire la campagne menée par Emmanuel Macron », affirme l’ancien président des Etats-Unis dans une vidéo diffusée jeudi 4 mai

Un lycéen chinois vend un rein pour acheter un iPhone

PEKIN — Les Chinois s’inquiètent de l’influence de la société de consommation sur les jeunes, après l’affaire d’un lycéen de

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*