La Guinée refuse de payer les 25 milliards de Fr CFA qu’elle doit au Congo

[GARD align= »center »]

Gilbert Ondongo, ministre congolais des finances. Guinée, FMI

Gilbert Ondongo, ministre congolais des finances.

En 2011 la Guinée avait contracté une dette auprès du Congo d un montant de 50 milliards de Francs CFA, l’accord de prêt avait été signé entre les ministres des finances des deux pays.avec des échéanciers de paiement. Selon nos sources une partie de la dette à été remboursé mais le reliquat des 25 milliards fait l’objet d’une discorde car la Guinée sollicite l’effacement de cette dette ce que le ministre des finances du Congo refuse catégoriquement .

En effet, pays frappé par l’épidémie d’Ebola, la Guinée avait sollicité par truchement du FMI d’utiliser les fonds consacrés au service de la dette extérieure afin de lui permettre d’utiliser les fonds consacrés service de la dette extérieur d’être allouer dans le plan d’urgence de la lutte contre Ebola, avançant une solidarité internationale.

C’est dans cette optique que Christine Lagarde, saisi par le ministre des finances de la Guinée de l’époque qui occupe maintenant le portefeuille des mines d’intervenir auprès du Congo, pour que ce créancier annule le restant de la dette. Dans un courrier adressé au ministre des finances du Congo, Gilbert Ondongo, Christine Lagarde sollicite du Congo l’annulation de la dette dans le cadre de la solidarité.

Le ministre des finances du Congo, Gilbert Ondongo y oppose une fin de non recevoir et exige à la Guinée de respecter ses engagements. Alpha Conde qui rentre par la suite dans la danse tente de convaincre Sassou Nguesso qui fait la sourde oreille. 

© OEIL D’AFRIQUE


Tags assigned to this article:
congoebolaFMIguinée

[GARD align="center"] [fbcomments]

Related Articles

Congo : 10 milliards F CFA pour un nouveau train voyageur moderne

Parti de Pointe-Noire le 10 août, ’’la gazelle’’, train moderne du Chemin de fer Congo océan (CFCO) est arrivée le

Congo : le général Mokoko rival de Sassou à la présidentielle convoqué par les services de sécurité

[GARD align= »center »] Le général Jean-Marie Michel Mokoko, rival du président Denis Sassou Nguesso à la présidentielle du 20 mars en

Congo: Portrait d’une main tendue, Nina et les Bana Nzila

  Educatrice de jeunes enfants, Nina a vingt cinq ans. En janvier 2012 elle décide, dans une mission de Volontariat de

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*