La ministre française de la Francophonie en visite en RDC

La ministre française de la Francophonie en visite en RDC
La ministre française de la Francophonie en visite en RDC

La ministre française de la Francophonie, Yauina Benguigui

La ministre française de la Francophonie, Yauina Benguigui, est arrivée mercredi à Kinshasa pour un séjour de travail en RDC, au cours duquel elle va rencontrer les plus hautes responsables du pays.

Elle a été accueillie à son arrivée par le vice-ministre de la Coopération internationale, Dilmas Magbengu Swana Emin, accompagné de Isidore Ndaywel, commissaire général du Comité d’Organisation du 14ème Sommet de la Francophonie.

Mme Benguigui a déclaré qu’elle est venue pour travailler avec les responsables de la RDC et se rendre compte des infrastructures qui vont abriter les assises du 14ème Sommet de la Francophonie.

« Le Sommet de la Francophonie sans l’Afrique, n’a pas de sens », a fait marquer Mme Benguigui, ajoutant qu’il faut cibler certains grands pays en Afrique, à l’instar de la RDC, pour qu’on parle à l’intérieur de l’Afrique, ce qui, symboliquement, porte du tonus à l’organisation du Sommet.

« Je viens, a-t-elle affirmé, avec beaucoup d’énergie et de bienveillance parce qu’entre la RDC et la France, nous avons des choses qui nous rassemblent », a-t-elle conclu.

Source 


Tags assigned to this article:
franceFrancophoniehollandeRDCYauina Benguigui

[GARD align="center"]

Related Articles

Mali: Dioncounda Traoré bien parti pour succéder à ATT

La junte au pouvoir au Mali depuis le putsch du 22 mars va remettre le pouvoir au Pr Dioncounda Traoré,

Gabon: Jean Ping passe à l’opposition, Libreville l’accuse d’avoir bradé les intérêts du Gabon

[GARD align= »center »] Le passage de l’ancien Président de la Commission de l’Union Africaine, Jean Ping dans les rangs de l’opposition

La SocGen modernise son interface DAB

Par WhatYouWrite En passant au distributeur de billets, quelle ne fut pas ma stupeur de découvrir une nouvelle interface destinée

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*