La mort de la démocratie face à la dictature des banquiers

La mort de la démocratie face à la dictature des banquiers

En 2008, Allan Greenspam, l’ancien patron de la FED, affirmait devant la Congrès que la crise financière était « une énorme fraude ». Je vais peut-être vous surprendre mais la crise économique actuelle est une autre énorme fraude. Pour quel but? J’essaie de comprendre mais une chose est sûre: les États sont entrain de perdre leur souveraineté au profit de certains banquiers qui, étrangement, se trouvent être des membres du Bilderberg Group et de la Commission Trilatérale. Nous assistons à la mort de la démocratie en Occident. C’est la dictature des Banquiers qui va désormais régner.

Nous savons déjà que la FED américaine est une institution privée dirigée par des Banquiers (issus de puissantes familles); en Grèce, sans élections, on a imposé un Banquier, Lucas Papademos ( un ancien de la Fédéral Reserve Bank de Boston) à la tête du pays; en Italie aussi, on a maintenant un Banquier, Mario Monti (un ancien de Goldman Sachs) à la tête du pays. Mario Draghi, le nouveau président de la Banque Centrale Européenne (BCE), était le vice chairman et directeur de gestion de Goldman Sachs International et un membre du comité de gestion de Goldman Sachs.

Si ces Banquiers mettent complètement l’Europe dans leur poche, les Africains devront alors redoubler de vigilance. Ces gens détestent la démocratie, ils vont non seulement soumette les peuples européens mais aussi mettre l’Afrique à feu et à sang…

Patrick Mbeko



Related Articles

De la terre RD Congo, qui en est le propriétaire ?

[GARD align= »center »] Pour la plupart d’entre nous, je dirais une minorité, la question ne s’est jamais posée pour savoir si

Une « décolonisation des esprits » des Africains s’impose.

Par Patrick Mbeko L’été passé, alors que nous discutions de la situation en Côte d’Ivoire et en Libye, un Professeur

Le nouveau look d’Olive Lembe, 1ere dame de la RDC fait le buzz

 [wp_ad_camp_3] Les dernières images de la première dame du Congo-Kinshasa secouent la blogosphère congolaise. Dans l’hombre de son mari, fortement contesté

1 commentaire

Espace commentaire
  1. Bisimwa Mugaruka
    Bisimwa Mugaruka 7 décembre, 2011, 17:24

    Nzambe kaka

    Répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*