La police disperse les militants de l’UDPS dans la périphérie du stade des Martyrs

La police disperse les militants de l’UDPS dans la périphérie du stade des Martyrs

Des coups de feu sporadiques sont entendus ce vendredi 23 décembre dans les communes de Kinshasa, Lingwala et Kasa-Vubu et les quartiers périphériques du stade des Martyrs à Kinshasa. La Police nationale congolaise (PNC) disperse les militants de l’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS) qui se rendent à la cérémonie de prestation de serment de leur leader, Etienne Tshisekedi. Ce dernier se considère comme le président élu de la République démocratique du Congo à l’issue du scrutin du 28 novembre.

Etienne Tshisekedi, arrivé en deuxième position du scrutin présidentiel du 28 novembre (32,33%) a toujours contesté la victoire de Joseph Kabila(48,95%) qui a été investi président de la République par la Cour suprême de justice, mardi 20 décembre.

La police procède à des arrestations dans les quartiers environnant le stade des Martyrs et disperse les militants de l’UDPS à coup de gaz lacrymogène. La panique s’est emparée ce vendredi matin des habitants des communes de Kasa-Vubu, Kinshasa et Kalamu.

A la place victoire dans la commune de Kalamu, un lieu grouillant de monde en temps normal, les activités tournent au ralenti. Les magasins d’habillement et même les boutiques de vente des pièces de rechange pour automobile sont restés fermés.

Dans la commune de Limete, toutes les issues menant à la 10e rue, siège de l’UDPS et de la résidence d’Etienne Tshisekedi, sont bloquées par les éléments de la police. Equipés des Mags, Kalachnikov, et lance-roquettes, les militaires de la Garde républicaine (ex-garde présidentielle) sillonnent le boulevard Lumumba.

Un calme relatif règne cependant dans la partie Ouest de la ville de Kinshasa. Les parents ont envoyé leurs enfants à l’école mais les effectifs n’ont pas atteint leur niveau habituel.

Source radiookapi.net



Related Articles

RDC-Rwanda : le Congo et Sao Tomé demandent la mise en place de la force internationale

Les présidents Denis Sassou Nguesso du Congo-Brazzaville et Manuel Pinto Da Costa de Sao Tomé et Principe demandent la mise

Sénégal-Affaire Karim Wade: Pourquoi Dénis Sassou N’Guesso s’en est mêlé

Samedi dernier nos confrères de, « Libération » révélait en exclusivité que Denis Christel Sassou N’Guesso, le fils de Dénis Sassou N’Guesso président de

DSK: La police de New York n’auraient pas communiqués les résultats des tests ADN

Plusieurs médias avaient annoncés selon la police de New York, des traces de sperme appartenant à Dominique Strauss-Kahn auraient été découvertes sur le col

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*