La Syrie peut affronter l’agression étrangère, déclare le président Bachar al- Assad

La Syrie peut affronter l’agression étrangère, déclare le président Bachar al- Assad

Le président syrien Bachar al- Assad a déclaré dimanche que son pays est capable d’affronter toute agression extérieure, faisant l’allusion à une éventuelle attaque américaine contre son pays, rapporte la presse syrienne.

M. Assad a fait cette déclaration lors d’une entrevue avec le président de la Commission de la sécurité nationale et de la politique extérieure du Parlement iranien, Alaeddin Boroujerdi, arrivé en Syrie samedi.

« La Syrie est capable d’affronter toute agression étrangère comme elle fait face aux attaques quotidiennes par les groupes terroristes et ceux qui les soutiennent », a déclaré M. Assad.

Les Etats-Unis menacent de lancer une opération militaire contre la Syrie, accusée d’avoir utilisé des armes chimiques dans la banlieue de Damas la semaine dernière.

M. Boroujerdi avait déclaré auparavant que sa visite avait pour but de montrer le soutien de l’Iran à la Syrie. Selon lui, une guerre contre la Syrie aurait des répercussions sur toute la région.

L’Iran, l’un des alliés principaux du gouvernement de Damas, s’oppose à toute intervention militaire étrangère en Syrie.


Tags assigned to this article:
présidentSyrie

Related Articles

Syrie: le pape François dénonce les « guerres commerciales pour vendre des armes »

Le pape François a réaffirmé dimanche sa ferme opposition à la guerre en Syrie, dénonçant la « prolifération » des guerres pour

La Russie pointe du doigt Erdogan et sa famille dans la contrebande de pétrole de l’EI

[GARD align= »center »] La Russie a accusé mercredi le président Recep Tayyip Erdogan et sa famille de profiter de la contrebande

La crise de l’euro au coeur du G8, Obama et Hollande défendent la croissance

La crise de la dette va dominer le G8 vendredi et samedi aux Etats-Unis, où le président Barack Obama et

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*