Lac Tchad: grande opération de l’armée tchadienne contre Boko Haram

Des soldats tchadiens à Gamboru, lors d'une opération contre Boko Haram, le 1er février 2015 au Nigeria

Des soldats tchadiens à Gamboru, lors d’une opération contre Boko Haram, le 1er février 2015 au Nigeria|AFP

De violents combats ont opposé dans l’après-midi de lundi,  l’armée tchadienne aux islamistes de Boko Haram sur les îles du Lac Tchad. Les sources locales parlent, quant à elles, d’une grande opération de ratissage menée par l’armée.

L’armée tchadienne a intercepté lundi des éléments de Boko Haram à une vingtaine de km au sud-est de Baga Sola, l’une des principales villes tchadiennes du Lac Tchad. Ces éléments surpris par les soldats tchadiens seraient en fuite, selon une source sécuritaire tchadienne.

Les affrontements se sont déroulés sur les îles dont le gouvernement tchadien a récemment ordonné l’évacuation afin de mieux faire face aux assauts de la secte Boko Haram. Le premier accrochage entre soldats tchadiens et insurgés avait eu lieu samedi à Midi Koutou, une île du lac, faisant six morts et 15 blessés parmi les éléments de Boko Haram. Un soldat tchadien a également été tué.

Dans leur fuite samedi, les combattants de Boko Haram avaient enlevé plusieurs femmes et enfants.

L’armée explique que mille hommes des forces de sécurité et de défense tchadiennes avaient été positionnés pour occuper toutes les îles et neutraliser Boko Haram à la suite de l’incursion.

«L’armée est entrée en force dans presque toutes les îles (tchadiennes), ce sont essentiellement des petit îlots et des villages où elle fait face à une présence dispersée des Boko Haram», a affirmé une autorité locale à l’AFP.

Ces derniers mois, Boko Haram a mené plusieurs attaques sanglantes sur les îles des quatre pays riverains du lac à savoir le Nigeria, le Tchad, le Niger et le Cameroun.

La secte tente de transformer le Lac en un lieu de repli pour avoir été sérieusement affaiblie dans ses bases nigérianes par la coalition militaire régionale mise sur pied par ces pays voisins au début de l’année 2015.

© OEIL D’AFRIQUE


Tags assigned to this article:
Boko HaramTchad

[wp_ad_camp_4][wp_ad_camp_4][wp_ad_camp_4] [fbcomments]

Related Articles

La CPI confirme sa compétence pour juger Gbagbo

La Cour pénale internationale (CPI) a confirmé sa compétence mercredi pour juger l’ancien président ivoirien Laurent Gbagbo, détenu à La

Sénégal: Karim, fils et ex-ministre d’Abdoulaye Wade, a quitté la gendarmerie

Le fils et ancien ministre de l’ex-président sénégalais Abdoulaye Wade, Karim, a quitté jeudi soir la gendarmerie de Dakar où

La télévision publique sud-africaine contrôle le vocabulaire des journalistes

La télévision publique sud-africaine SABC a ordonné à ses journalistes de ne pas utiliser les mots « domaine » ou « Zumaville » pour

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*