L’acolyte de Gbagbo arrêté au Ghana veut l’intervention des tribunaux

L’acolyte de Gbagbo arrêté au Ghana veut l’intervention des tribunaux
L'acolyte de Gbagbo arrêté au Ghana veut l'intervention des tribunaux

© Reuters
Justin Koné Katinan, porte-parole en exil de l’ex-président ivoirien Laurent Gbagbo

Le gouvernement ghanéen a confirmé que Koné Katinan Justin, un ancien ministre ivoirien en charge du budget et le porte-parole de l’ancien président ivoirien, Laurent Gbagbo, a été arrêté et est actuellement détenu au Ghana.

Le vice-ministre de l’Information Samuel Ablakwa Okudjeto a confirmé l’arrestation de M. Justin vendredi dernier.

M. Justin, titulaire d’une carte de réfugié émise par la Commission des réfugiés du Ghana et reconnue par le HCR, est rentré au Ghana de l’Afrique du Sud.

Le ministère de l’Information ghanéen a indiqué que le mandat d’arrêt de M. Justin avait été signé le 16 août 2012 par les autorités ivoiriennes.

S’exprimant à une radio locale ici lundi, Patrick Sogbodjor, l’avocat de M. Justin a déclaré qu’il prévoyait à contraindre le gouvernement ghanéen de libérer son client à travers les tribunaux.

L’avocat a dit qu’en tant qu’un réfugié officiel au Ghana qui n’a commis aucun crime, le gouvernement doit le libérer inconditionnellement. Il se demande pourquoi son client n’était pas informé du motif de son arrestation.

Le président ghanéen John Dramani Mahama, conformément à la Constitution ghanéenne, a depuis demandé au procureur général et au ministre de la Justice d’étudier les instruments d’extradition et de leur donner des conseils en conséquence.

Xinhua / Oeildafrique

Bona

Bona

L'actualité africaine n'a pas de secret pour moi. Toujours à l'afflux, je ne loupe rien.


Tags assigned to this article:
cote d'ivoireGhanajusticepolitiqueviolences

Related Articles

RDC: décès de la veuve de Patrice Lumumba à Kinshasa

[GARD align= »center »] Pauline Lumumba, la veuve de Patrice Lumumba, héros de l’indépendance de la RDC, est décédée mardi matin à

Rwanda: au moins un mort dans une attaque à la grenade à Kigali

Une attaque à la grenade a fait au moins un mort dans la capitale rwandaise Kigali vendredi soir, à trois

En RDC, Kabila soupçonne un soutien international en faveur de l’opposition

[GARD align= »center »] Le Chef de l’Etat congolais Joseph Kabila a réagi ce samedi 31 mai aux réunions de l’opposition qui

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*