« L’actu africaine en 5 titres » du 28 mai 2016

[GARD align= »center »]

"L’actu africaine en 5 titres"

« L’actu africaine en 5 titres »

Guinée-Bissau : Baciro Dja, le nouveau Premier ministre prend fonction sur fond de contestation de sa nomination

Le nouveau Premier ministre bissau-guinéen, Baciro Dja, a officiellement pris fonction vendredi sur fond de contestation de certains militants du parti au pouvoir, lors d’une cérémonie en présence du chef de l’Etat José Mário Vaz et des représentants de la communauté internationale.

Le nouveau chef de gouvernement, Baciro Dja, qui succède à Carlos Correia, a promis qu’il fera la « promotion de la bonne gouvernance, la croissance économique et des ressources humaines ».

De son côté, le président José Mário Vaz a assuré qu’il allait « soutenir pleinement » cette équipe gouvernementale.

Les députés du PAIGC (parti majoritaire), mécontents de la nomination de Baciro Dja, avaient occupé le palais du gouvernement après le limogeage de Carlos Correia par le président Vaz le 12 mai, après huit mois de fonction.

Plusieurs partis politiques, tels le Parti de la Convergence démocratique, le Parti de l’Unité nationale (PUN), le Parti de la Solidarité et du Travail (PST) et l’Union pour le Changement avaient également rejeté cette nomination, demandant le « respect de la Constitution ».

Selon les dispositions légales en Guinée-Bissau, « le parti vainqueur des législatives, en l’occurrence le PAIGC, désigne le Premier ministre, qui est homme fort du pays dans le régime semi-présidentiel de la Guinée-Bissau ».

Uemoa: Alassane Ouattara préconise « un centre régional anti-terroriste » régional

Pour la lutte contre le terrorisme dans l’espace de l’Union économique ouest-africaine (Uemoa), « il nous faut mettre en place un centre régional anti-terroriste » régional et « envisager à court terme un mandat d’arrêt communautaire », a estimé vendredi à Abidjan le président ivoirien Alassane Ouattara, lors d’un sommet de l’organisation sur la paix et la sécurité.

« Il nous faut envisager à court terme un mandat d’arrêt communautaire » et « installer un contrôle plus rigoureux à nos frontières sans entraver la libre circulation des biens et des personnes », a dit M. Ouattara.

L’union devrait « prendre des mesures antiterroristes » en nouant de « nouvelles coopérations, car la lutte contre le terrorisme ne peut être supportée par un seul Etat », a ajouté le président ivoirien. 

Pour Macky Sall, le président sénégalais, qui était présent à cette réunion, l’organisation devrait « agir vite et efficacement ».

« Nous devons analyser les menaces réelles qui pèsent sur nos Etats et apporter les meilleures réponses en échangeant les informations et en renforçant la coopération », a affirmé M. Sall.  

La sous-région est sous la menace du terrorisme. Après l’attaque de l’hôtel Radisson Blu à Bamako, un réceptif hôtelier a été la cible d’un autre assaut, avant l’attaque de la cité balnéaire de Grand-Bassam, à 43 Km à l’Est d’Abidjan.

RDC : L’arrêt de la Cour constitutionnelle ne donne pas un 3e mandat à Kabila, selon le chef de la diplomatie

Le ministre congolais de la Justice Alexis Thambwe Mwamba qui assure l’intérim de son collègue des Affaires étrangères, a indiqué aux diplomates et chefs de missions accrédités en RDC que l’arrêt de la cour constitutionnelle ne donnait pas un troisième mandat à Joseph Kabila.

La Cour Constitutionnelle a récemment rendu un arrêt en interprétation sur la fin du mandat présidentiel, qui évoque une éventuelle « prolongation » du mandat du président Joseph Kabila. Il indique également qu’en cas de report des élections prévues fin 2016, M. Kabila resterait en fonction jusqu’à l’installation d’un nouveau chef d’Etat.

« Les ignorants disent : la Cour constitutionnelle a donné un nouveau mandat au président de la République. C’est faux. La cour constitutionnelle a interprété l’article 70 et a conclu que tant que les élections ne sont pas organisées, le président de la République qui est là demeure en place », a martelé Thambwe Mwamba, cité par des médias locaux.

Clôture des travaux des 51e Assemblées Annuelles de la BAD en Zambie : « Je ne veux pas que l’Afrique soit le musée de la pauvreté » (Akinwumi Adesina)

Le président de la Banque Afrique de Développement (BAD), Akinwumi Adesina, a a déclaré ne pas vouloir que « l’Afrique soit le musée de la pauvreté », lors d’une conférence de presse de clôture des travaux des 51e Assemblées Annuelles de la BAD à Lusaka, en Zambie.

En Afrique, la pénurie d’électricité constitue le plus grand frein à la croissance et au développement. Pour pallier à ce déficit, la BAD a lancé le partenariat transformateur pour l’énergie en Afrique, avec pour objectif de relever ce défi avec des partenaires, notamment l’Union africaine, l’Africa Progress Panel, le NEPAD, l’initiative Power Africa du président Obama, la Banque mondiale, Énergie durable pour tous, l’Union européenne.

« C’est à juste titre que ces Assemblées annuelles mettent l’accent sur l’énergie et le changement climatique », dit Akinwumi Adesina.

Le continent africain assure 75 % de la production mondiale de cacao, et ne perçoit que 2 % des 100 milliards de dollars américains que génère le marché du chocolat tous les ans.

Nord du Mali: cinq soldats maliens tués et quatre blessés dans l’explosion d’une mine

Cinq soldats maliens ont été tués et quatre blessés vendredi dans le nord du Mali par l’explosion d’une mine au passage de leurs deux véhicules, a annoncé l’armée malienne.

« Deux véhicules des Forces armées maliennes ont sauté sur un engin explosif improvisé, occasionnant la mort de cinq militaires maliens et en blessant quatre autres » entre les localités d’Ansongo et d’Indelimane, a indiqué la Direction des relations publiques de l’armée (Dirpa) dans un communiqué.

Le gouvernement « rassure que tout sera mis en oeuvre pour démasquer et traduire les poseurs de mines devant les tribunaux », poursuit la Dirpa.

Le nord du Mali était tombé en mars-avril 2012 sous la coupe de groupes jihadistes liés à Al-Qaïda, après la déroute de l’armée face à la rébellion à dominante touareg, d’abord alliée à ces groupes qui l’ont ensuite évincée.

© OEIL D’AFRIQUE

[GARD align= »center »]


Tags assigned to this article:
actualitéafriquemédia

[fbcomments]

Related Articles

Présidentielle guinéenne : huit candidatures enregistrées dont une femme

En Guinée, la Cour Constitutionnelle a officiellement clos, mardi, le dépôt des dossiers de candidature à l’élection présidentielle. Sur la

Congo-Brazzaville: les mesures de Joseph Kabila bien appréciées par certains Brazzavillois

En matière politique, ce qui se passe sur la rive gauche du fleuve Congo intéresse de près les Brazzavillois, en

« L’actualité africaine en 5 titres » du 16 août 2016

[GARD align= »center »] Zambie: la réélection de Lungu contestée par son principal opposant Le président zambien Edgar Lungu a été réélu

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*