« L’actualité africaine en 5 titres » du 14 septembre 2016

[GARD align= »center »]

Le président sud-africain Jacob Zuma | AFP

Le président sud-africain Jacob Zuma | AFP

Scandale sur la rénovation de sa résidence privée: Zuma chahuté au Parlement

Mardi, la présidence a fait savoir que le chef de l’Etat avait remboursé près d’un demi-million d’euros à la banque centrale à la suite du scandale sur la rénovation de sa résidence privée, construite sur fonds publics. Insuffisant pour l’opposition. Et mardi après-midi, il a à nouveau été chahuté au Parlement.

Le scandale Nkandla, ces 20 millions d’euros d’argent public utilisés par Jacob Zuma pour rénover sa résidence privée, n’en finit pas. Après des années de bras de fer, le président sud-africain a finalement été contraint de rembourser une partie de l’argent, comme l’exigeait la justice.

Le président sud-africain a payé, mais ses ennuis ne sont pas terminés. L’opposition ne lâche pas le morceau. La justice a ordonné au chef de l’Etat de rembourser une partie de l’argent public utilisé pour rénover sa résidence privée de Nkandla. Mais elle a également jugé qu’il avait enfreint la loi en refusant initialement de payer.

« Il a violé la loi, il doit être sanctionné », a martelé Julius Malema, leader des Combattants pour la liberté économique (EFF), avant de quitter l’hémicycle.

« Cet homme est en train de corrompre notre pays. Vous avez tous peur de lui, peur d’un homme qui est en train de détruire notre pays. Je ne perturbe rien du tout, mais je ne vais pas laisser un criminel s’exprimer devant le Parlement, alors que vous ne faites rien contre ce criminel », a dit Julius Malema.

Libye: les autorités parallèles contrôlent les quatre terminaux du Croissant pétrolier (source militaire)

Les forces du gouvernement non reconnu de Libye se sont emparées mardi 13 septembre du dernier des quatre terminaux du Croissant pétrolier, le cabinet d’union soutenu par l’ONU perdant ainsi le contrôle de ces installations cruciales pour l’économie du pays.

Le gouvernement d’union en Libye soutenu par l’ONU a perdu lundi le contrôle d’un troisième terminal pétrolier, se montrant incapable de stopper l’offensive lancée par les autorités rivales basées dans l’est du pays.

Le pouvoir basé à Tripoli a ainsi échoué à défendre les principaux ports permettant au pays d’exporter son or noir, sa principale richesse économique. Ce revers risque en outre de l’affaiblir à l’heure où ses forces luttent déjà pour reprendre la ville de Syrte aux mains du groupe Etat islamique (EI), une bataille qui s’éternise depuis quatre mois.

Les trois ports du Croissant pétrolier, situé le long du littoral dans le nord-est, ont été conquis par les forces loyales au général Khalifa Haftar, chef proclamé de l’armée liée au gouvernement non reconnu basé dans la ville d’al-Baïda.

Cpi: Bosco Ntaganda qui observe une grève de la faim se dit « prêt à mourir »

Bosco Ntaganda a entamé le 7 septembre 2016 une grève de la faim pour protester contre une décision des juges de la Cour Pénale Internationale.

Poursuivi pour crimes contre l’humanité et crimes de guerre commis en Ituri, dans l’est de la République Démocratique du Congo, en 2002 et 2003, l’ancien milicien congolais refuse de se rendre à son procès, entamé il y a un an à La Haye.

« Je suis un révolutionnaire » et « je suis prêt à mourir », a déclaré Bosco Ntaganda depuis sa cellule, par vidéo conférence.

Les trois magistrats de la CPI avaient reconduit des mesures de restrictions imposées à l’accusé, alors qu’il était soupçonné d’avoir interféré avec des témoins de l’accusation, via un intermédiaire, contacté depuis sa cellule par téléphone

Nigeria : la malnutrition sévit dans le nord du pays

Cinquante mille enfants risquent de mourir de malnutrition sévère dans le nord du Nigeria, dans les 12 prochains mois, avertit Arjan de Wagt, un responsable de l’Unicef dans ce pays.

Selon lui, 250 000 enfants vivant dans l’Etat de Borno, dans le nord du Nigeria, sont sévèrement malnutris. Un enfant sur cinq risque de mourir de la malnutrition, a-t-il ajouté.

Le niveau de la malnutrition au Nigeria dépasse celui des prévisions qui avaient été faites, selon l’Unicef. Arjan de Wagt signale que la situation des enfants vivant dans le nord du Nigeria est d’autant plus difficile que la polio a réapparu, alors que le pays espérait avoir éradiqué cette maladie depuis deux ans.

Un troisième cas de polio découvert dans l’Etat de Borno fait craindre une résurgence de cette maladie, selon l’Organisation mondiale de la santé. Deux premiers cas avaient été enregistrés en août dernier dans le nord du Nigeria.

L’ambassadeur du Gabon en France menacé

Germain Ngoyo Moussavou, l’ambassadeur du Gabon en France, a pris très au sérieux l’agression dont il a été la victime le 7 septembre alors qu’il quittait les locaux de la représentation à 19 h 30.

Des partisans de Jean Ping ont alors forcé les barrières de sécurité qui, dressées par les CRS français, protègent le bâtiment et ont caillassé la voiture du diplomate. Ce dernier fait désormais appel à une société privée, Maori, pour assurer sa protection personnelle et celle de sa famille.

Le soir de la proclamation des résultats de la présidentielle, les gendarmes gabonais affectés à la surveillance de l’ambassade ont dû escalader le mur de clôture pour quitter les lieux sans se faire lyncher par les mêmes manifestants.

© OEIL D’AFRIQUE

[GARD align= »center »]


Tags assigned to this article:
actualitéafricaine

[fbcomments]

Related Articles

« L’actualité africaine en 5 titres » du 30 novembre 2016

[GARD align= »center »] Génocide rwandais: enquête sur le rôle de responsables français Kigali a ouvert mardi une enquête sur le rôle

Syrie : Poutine dénonce l’ingérence d’ Hollande et Obama

Vladimir Poutine n’a pas cherché à cacher ses divergences avec Barack Obama et François Hollande. Après une rencontre avec son

La Cour constitutionnelle saisie sur la candidature d’Ali Bongo à la présidentielle au Gabon

[GARD align= »center »] Au moins deux candidats d’opposition ont déposé des recours devant la Cour constitutionnelle du Gabon pour contester la

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*