« L’actualité africaine en 5 titres » du 17 novembre 2016

[GARD align= »center »]

©DR

©DR

Mali: IBK victime d’un «malaise vagal» à Marrakech

Le président malien Ibrahim Boubacar Keïta, pourtant présent au Maroc pour la grande réunion de la COP22, n’apparaît pas sur la photo de famille de l’ouverture la rencontre. Alors que les rumeurs circulaient, un communiqué officiel diffusé mardi soir, par la présidence malienne, indiquait qu’IBK a été « victime d’un malaise vagal, suite à une accumulation de fatigue ».

Voulant faire preuve de transparence, un communiqué officiel a été rendu public. Il y est question de « malaise vagal », c’est à dire une forme de malaise couramment observé, dû à une accumulation de fatigue et généralement sans gravité. Le roi du Maroc, Mohammed VI a rendu visite au président IBK, qui séjourne actuellement à Marrakech dans le cadre du sommet de la COP22, et ce mercredi, précise le même communiqué officiel, le chef de l’Etat malien a repris ses activités.

Mauritanie: une plainte pour «tortures et traitements cruels» déposée en France

Les avocats français de 13 militants mauritaniens ont déposé, au tribunal de grande instance de Paris, une plainte pour « tortures et traitements cruels ». Les 13 membres de l’Initiative pour la résurgence du mouvement abolitionniste ont été condamnés en août en dernier à des peines de prison en Mauritanie. Leurs avocats affirment que leurs clients ont été torturés en prison, mais le parquet dément. Maître William Bourdon soutient que le procès est un « écran de fumée » pour masquer les dérives du régime.

Un breuvage fait 21 morts au Cameroun

Vingt-et-une personnes sont mortes dans l’est du Cameroun après avoir consommé de l' »odontol », une boisson locale très alcoolisée et réputée dangereuse.

Dix-huit des victimes ont été recensées à Mindourou, et les trois autres à Abong-Bang, rapporte l’Agence France-Presse, en citant la CRTV, la radiotélévision nationale camerounaise. Des femmes figurent parmi les victimes.

Vingt-deux personnes sont internées à l’hôpital d’Abong-Bang après la consommation de cette boisson très prisée dans des villageois de l’est, du sud et du centre du Cameroun, selon la CRTV.

Les autorités des localités concernées ont annoncé l’interdiction de la production et de la commercialisation de ce breuvage produit et vendu généralement dans le circuit informel.

L' »odontol » est produit à base de vin de palme, de sucre et d’une écorce d’arbre. Bon marché, il attire les petites bourses qui ne peuvent s’offrir la bière ou le whisky vendus dans les commerces.

Présidentielle en Gambie: le président Jammeh appelle à une élection libre

Le président gambien Yahya Jammeh a appelé mercredi à une élection libre, à l’ouverture de la campagne pour le scrutin du 1er décembre, alors que des organisations des droits de l’Homme s’inquiétaient d’une série d’interpellations de journalistes.

L’un de ces journalistes, le photographe indépendant Alagie Manka, arrêté le 10 novembre pour avoir pris des photos « volées » de partisans du chef de l’Etat au retour de la cérémonie de son dépôt de candidature, a été relâché sans charge, a-t-on appris mercredi soir auprès des sources de sécurité et auprès de sa famille.

En revanche, le directeur général de la radiotélévision d’Etat GRTS Momodou Sabally, et le correspondant de la chaîne pour les questions agricoles Bakary Fatty, arrêtés le 8 novembre par l’Agence nationale du renseignement (NIA), étaient toujours détenus mercredi soir, sans que leurs proches ou leurs avocats aient pu leur rendre visite.

COP 22 : réunion des dirigeants africains

Un sommet des chefs d’État et de gouvernements africains se tient mercredi en marge de la COP 22, la 22e conférence des Nations unies sur le climat, à Marrakech.

Ce sommet est une initiative du roi du Maroc, Mohammed VI, qui veut en profiter pour défendre les intérêts de l’Afrique face au réchauffement climatique et réaffirmer sa stratégie d’influence sur le continent. La COP 22 est « un tournant décisif dans le processus de mise en œuvre de l’accord historique de Paris » sur le climat signé l’an dernier.

Pour les pays du Sud, les plus exposés au réchauffement climatique notamment, il s’agit désormais de bénéficier d’un soutien financier et technique urgent pour renforcer leurs capacités d’adapter aux changements climatiques.

© OEIL D’AFRIQUE

[GARD align= »center »]


Tags assigned to this article:
actualitéafriquepolitique

[GARD align="center"]

Related Articles

« L’actualité africaine en 5 titres » du 12 septembre 2016

[GARD align= »center »] Gabon: L’Union Africaine demande désormais un recomptage des voix La position de l’Union Africaine sur la gestion de

Peter Mutharika vainqueur de la présidentielle au Malawi

[GARD align= »center »] L’ancien ministre des Affaires étrangères Peter Mutharika a remporté l’élection présidentielle du 20 mai au Malawi, avec 36,4%

RDCongo: arrivée de Ban Ki-moon à Goma

Le secrétaire général de l’ONU Ban Ki-moon est arrivé jeudi matin à Goma, ville stratégique de l’est de la République

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*