« L’actualité africaine en 5 titres » du 17 septembre 2016

[GARD align= »center »]

Luc Adolphe Tiao

Luc Adolphe Tiao

Burkina: Luc Adolphe Tiao, dernier Premier ministre de Compaoré, inculpé pour assassinat et écroué

Luc Adolphe Tiao, le dernier chef du gouvernement du président Blaise Compaoré, chassé par une insurrection populaire en 2014 après 27 ans au pouvoir, a été inculpé d’assassinat et écroué vendredi, a indiqué le procureur général de la Haute Cour de Justice du Burkina Faso.

« L’ex-Premier ministre Luc Adolphe Tiao a été mis sous mandat de dépôt et conduit à la Maison d’arrêt et de correction de Ouagadougou ce (vendredi) matin dans le cadre de l’instruction du dossier sur l’insurrection populaire » d’octobre 2014, a déclaré Armand Ouédraogo.

« Il a été inculpé d’assassinat, de coups et blessures volontaires et de complicité de tous ces actes-là », a précisé le magistrat.

C’est la première inculpation concernant les 33 personnes tuées (selon le bilan officiel) lors des manifestations anti-Compaoré d’octobre 2014 qui avait conduit à la chute du régime.

La procureure du TGI de Ouagadougou, Mme Maïza Sérémé, avait déploré la semaine dernière des « difficultés » liées notamment au manque de « collaboration » et de « coopération » des autorités pour l’instruction des dossiers.

RDC: le premier accord du dialogue national

Les négociateurs du « dialogue national » en République démocratique du Congo ont annoncé mercredi à avoir trouvé un accord sur la « séquence des élections ».

Le ministre de la Justice, Alexis Thambwe Mwamba, co-modérateur du dialogue a déclaré qu’au terme de cet accord « la présidentielle, les législatives nationales et les législatives provinciales se dérouleront exactement le même jour ».

De son côté, Vital Kamerhe, co-modérateur de la frange minoritaire de l’opposition a déclaré que les négociateurs ont  » retenu d’un commun accord que la séquence présidentielle, législatives nationales est provinciales doit se passer le même jour ».

La délégation de l’opposition avait suspendu sa participation au dialogue lundi en faisant valoir une divergence sur la tenue de l’élection présidentielle. Le dialogue national en République démocratique du Congo devrait reprendre jeudi après-midi.

Côte d’Ivoire: un groupe d’ONG appelle à un report du référendum sur la Constitution

Un collectif de 15 ONG ivoiriennes et internationales a appelé au report du référendum sur la nouvelle Constitution voulue par le président Alassane Ouattara et prévu pour la fin du mois d’octobre.

« Nous recommandons au gouvernement de reporter le référendum à une date permettant une réelle et pleine participation de toutes les parties prenantes », a déclaré lors d’une conférence de presse au Novotel d’Abidjan Marie-Joelle Kei, coordinatrice nationale du réseau ouest-africain pour le maintien de la paix (WANEP-CI), proposant un report au premier trimestre 2017.

La rédaction d’une nouvelle Constitution était l’une des promesses de campagne d’Alassane Ouattara, réélu pour un second et dernier mandat de cinq ans en octobre 2015. Mercredi, le porte-parole du gouvernement a annoncé que le référendum aura lieu fin octobre sans que le texte définitif ne soit encore connu.

Voté en 2000, l’article 35 de la Loi fondamentale stipule qu’un candidat à la présidentielle « doit être Ivoirien d’origine, né de père et de mère eux-mêmes Ivoiriens d’origine ».

Gabon: l’UA veut envoyer des experts pour assister la Cour constitutionnelle

L’Union africaine veut envoyer « le plus rapidement possible » des observateurs juristes pour « assister » la Cour constitutionnelle gabonaise dans l’examen du recours de l’opposant Jean Ping.

Jamais l’UA n’a envoyé une mission d’experts juridiques pour se pencher sur une élection contestée. Ces juristes dont l’UA nous dit qu’ils seront au moins cinq et choisis parmi d’anciens présidents de Cour suprême et des professeurs de droit administratif, seront officiellement à disposition de la Cour constitutionnelle gabonaise pour conseiller les juges.

Dans les faits, ils seront là pour garantir que le recours déposé par Jean Ping sera jugé de manière transparente et crédible.

La Cour constitutionnelle gabonaise a accepté le principe de cette mission juridique et les négociations sont en cours. La question se pose de l’accès qui sera accordé à ces observateurs africains et s’ils pourront assister aux délibérations à huis clos.

Cette mission doit en tous cas permettre à l’UA de rester engagée sur la crise au Gabon après l’abandon du projet d’une délégation de chefs d’Etat menée par Idriss Déby.

Matières premières: comment les traders suisses écoulent du carburant toxique en Afrique

Dans l’enquête intitulée « Diesel sale », l’ONG Public Eye (ex-Déclaration de Berne) dévoile les pratiques peu scrupuleuses de traders pétroliers suisses en Afrique. Quatre enquêteurs ont travaillé durant trois ans pour percer les mystères toxiques de l’essence et du diesel distribués sur le continent africain par les géants suisses du négoce de matières premières.

Les résultats de cette enquête publiée jeudi 15 septembre sont sans appel : les carburants écoulés en Afrique ont une teneur en soufre entre 200 et 1 000 fois plus élevée qu’en Europe, mettant gravement en péril la santé de populations exposées aux particules fines et à d’autres substances chimiques cancérigènes.

Lire l’intégralité du papier : Les géants du négoce pétrolier écoulent depuis des années un carburant toxique en Afrique. Des produits toxiques ajoutés aux carburants pour augmenter les profits

Pour augmenter leurs profits, les traders effectuent des mélanges avec des produits toxiques et particulièrement nocifs pour l’environnement et pour la santé. Des opérations souvent risquées qui s’effectuent à quai, notamment à Rotterdam, Amsterdam et Anvers, ou en pleine mer à quelques miles des côtes de Gibraltar ou des ports d’Afrique de l’Ouest.

© OEIL D’AFRIQUE

[GARD align= »center »]


Tags assigned to this article:
actualitéafricaine

[fbcomments]

Related Articles

Niger: libération des 5 Nigériens, l’otage tchadien est mort

Cinq Nigériens enlevés le 14 octobre dans le sud-est du Niger par des hommes armés ont été libérés samedi, mais

La diaspora oriente mal le peuple avec son fanatisme irraisonnée

Par Patrick Mbeko Je ne demanderai jamais aux compatriotes restés au pays de voter pour ces politichiens au service du

Au moins 11 morts et une centaine de blessés dans un séisme en Tanzanie

[GARD align= »center »] Au moins onze personnes ont été tuées et une centaine blessées dans le district de Bukoba, dans le

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*