« L’actualité africaine en 5 titres » du 8 juin 2016

[GARD align= »center »]

L'actualité africaine du jour par Oeil d'Afrique

Gabon : l’élection présidentielle fixée au 27 août prochain

L’élection présidentielle gabonaise a été fixée au 27 août 2016, a annoncé la Commission électorale nationale autonome et permanente (CENAP), en charge de l’organisation du scrutin du Gabon.

« L’élection présidentielle aura lieu le 27 août 2016 », a affirmé le président de la Commission, René Aboghé Ella, au terme de l’Assemblée plénière de la CENAP qu’il a présidée au siège de l’institution chargée d’organiser les élections politiques dans le pays.

M. Aboghé Ella a ajouté que la date limite de dépôt de candidatures est fixée au 12 juillet prochain à 18 heures.

Les frais qui accompagneront le dossier de chaque candidat s’élèvent selon le patron de la CENAP à 20 millions de FCFA (plus de 33.000 dollars).

Plus d’une dizaine de personnes ont annoncé leur candidature, y compris le président sortant Ali Bongo Ondimba, candidat à un second septennat, Jean Ping (ancien président de la Commission de l’Union africaine), Guy Nzouba Ndama (ancien président de l’Assemblée nationale) et Casimir Oyé Mba (ancien Premier ministre).

Le référendum sur la nouvelle constitution ivoirienne prévu entre « septembre et octobre » (Ouattara)

Le référendum sur la nouvelle Constitution ivoirienne se tiendra entre « septembre et octobre », a annoncé mardi à Abidjan le chef de l’État ivoirien Alassane Ouattara, lors d’une rencontre avec des partis politiques de l’opposition, à la présidence.

Le référendum constitutionnel se déroulera entre « septembre et octobre (2016), et les élections législatives en novembre-décembre », a indiqué M. Ouattara, lors d’une rencontre d’échange avec l’opposition.

M. Ouattara a dit avoir initié cette rencontre pour partager avec l’opposition ses réflexions et ses pensées par rapport à la nouvelle constitution, une idée de campagne, insistant avoir voulu cet échange pour « trouver un consensus pour une nouvelle constitution ». 

Le 31 mai, le président Ouattara a procédé à la mise en place d’un comité d’experts chargé de rédiger la nouvelle Constitution, dans laquelle il devrait être extirpé les points conflictogènes.

Le leader du parti de Gbagbo, Affi Nguessan également chef de file de l’opposition, a rejeté la démarche de M. Ouattara, suggérant l’organisation des « états généraux » de la République avant la tenue du référendum, une proposition qui avait été repoussée par le parti présidentiel.

« Les modifications que nous comptons apporter vont tenir compte de notre histoire, notre culture et des valeurs que nous voulons promouvoir pour la Côte d’Ivoire nouvelle », a réitéré M. Ouattara.

Selon des sources proches du dossier, « la création d’un poste de vice-président et d’un Sénat, la suppression du poste de Premier ministre ou l’établissement de calendriers électoraux immuables, sont également à l’étude ».

« Il y a beaucoup de choses sur lesquels nous ne sommes pas d’accord. Il y a des approfondissements à faire en ce qui concerne les libertés et les droits, sur la nature du régime. Nous ne sommes pas d’accord avec la proposition du chef de l’Etat de mettre en place un exécutif tricéphale« , a dit Affi Nguessan.

Le président ivoirien a annoncé qu’il rencontrera à partir de mercredi les chefs traditionnels, les jeunes, les associations de femmes, ajoutant qu’au sortir de ces échanges « les résultats des réflexions » seront remis au comité d’experts pour une « proposition de texte. »  

Migrants: plus de 10.000 morts en Méditerranée depuis 2014

Selon l’Organisation internationale des migrations, 320 migrants sont morts dans le naufrage au large de la Crète vendredi 3 juin, portant à plus de 10 000 personnes qui ont péri en Méditerranée depuis 2014.

Le nombre de victimes en Méditerranée ne cesse de croître ces deux dernières années. Elles étaient 3 500 en 2014 et 3 771 en 2015. Depuis janvier, plus de 2 800 décès ont déjà été enregistrés, soit 1.000 de plus par rapport au premier semestre 2015.

En tout, depuis 2014, plus de 10.000 personnes sont mortes en mer en voulant rejoindre l’Europe.

Ces drames ne découragent pourtant pas les candidats à l’exil de tenter des traversées périlleuses. Selon l’Office international des migrations, plus de 206.000 réfugiés et migrants sont arrivés en Europe depuis le début de l’année 2016.

Nigeria: Abuja se dit prêt à négocier avec les rebelles du Delta du Niger

Après plusieurs assauts de groupes rebelles contres des installations pétrolières du pays, le gouvernement nigérian a décidé d’instaurer un dialogue avec ces forces afin de trouver une solution définitive à la crise dans la région du Delta du Niger.

Le secrétaire d’État pour les ressources pétrolières, Emmanuel Ibe Kachikwu a annoncé qu’ Abuja envisageait des discussions avec les groupes rebelles du Delta du Niger dont les attaques ont fait chuter la production de brut.

Une série d’attaques revendiquées par une nouvelle organisation disant s’appeler les Vengeurs du delta du Niger, ont entraîné d’importantes perturbations dans le secteur pétrolier nigérian.

L’armée avait déployé des navires armés et des avions de combat afin de traquer les rebelles mais le président Buhari a ordonné de stopper toute action militaire afin d’engager les discussions.

La production de pétrole du Nigeria a chuté à 1,4 million de barils par jour, bien en-dessous des 2,2 millions prévus au budget 2016. 

L’UE propose un mix d’incitations à l’Afrique pour stopper les traversées mortelles de la Méditerranée

La Commission européenne a fait miroiter mardi des investissements financiers de plus de 60 milliards d’euros aux pays africains « coopératifs » pour freiner l’afflux de migrants vers l’UE par la Méditerranée, où plus de 10.000 migrants ont perdu la vie depuis 2014.

« Nous proposons de nouveaux partenariats, en commençant avec un premier groupe de pays », a expliqué son vice-président Frans Timmermans, devant le Parlement européen, citant l’Ethiopie, le Niger, le Nigéria, le Mali, le Sénégal, mais aussi la Jordanie et le Liban.

Depuis que l’immense afflux de migrants venant de la Turquie s’est tari, grâce au fragile accord entre l’UE et Ankara conclu en mars, la route maritime depuis l’Afrique est redevenue la principale porte d’entrée clandestine en Europe, toujours aussi périlleuse.

Depuis 2014, plus de 10.000 migrants ont perdu la vie en Méditerranée, en tentant de rejoindre l’Europe, a rappelé mardi un porte-parole du Haut-commissariat de l’ONU pour les réfugiés (HCR).

Pour s’assurer une coopération des pays d’origine, le plan proposé par la Commission est « un mix d’incitations positives et négatives », a exposé M. Timmermans, faisant planer la menace de « conséquences pour ceux refusant de coopérer », notamment sur le plan commercial.

A court terme, le plan prévoit de diriger 8 milliards d’euros d’ici 2020, en provenance de fonds déjà prévus pour l’aide au développement, vers les pays-clés concernés.

A plus long terme, l’exécutif européen a l’ambition de mobiliser « jusqu’à 62 milliards d’euros de fonds publics et privés dans l’économie réelle », à condition que les Etats membres de l’UE et d’ »autres partenaires » jouent le jeu.

Il propose de mettre sur la table 3,1 milliards jusqu’à 2020, espérant qu’ils déclencheront « des investissements additionnels privés et publics de jusqu’à 31 milliards », que les Etats membres de l’UE et d’autres partenaires seront appelés à doubler. 

[GARD align= »center »]

Tags assigned to this article:
actualitéafriquecote d'ivoiregabonRDC

[fbcomments]

Related Articles

Nelson Mandela fête le centenaire de l’ANC, premières images depuis octobre

Une télévision sud-africaine a diffusé mercredi les premières images depuis octobre de Nelson Mandela, 93 ans, à l’occasion de la

Côte d’Ivoire: « Gbagbo reviendra », le credo de ses partisans, malgré la CPI

Ils pensent à lui, ils prient pour lui et, malgré la Cour pénale internationale (CPI) qui le soupçonne de crimes

RDC : le nombre de réfugiés fuyant la Centrafrique augmente

Plus de 2.300 personnes, dont des militaires, ont quitté jeudi la Centrafrique pour se réfugier de l’autre côté du fleuve

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*