L’Afrique confirme son grand intérêt pour l’exposition universelle de Milan

L’Afrique confirme son grand intérêt pour l’exposition universelle de Milan

 l'Afrique l'exposition universelle de MilanLe Ghana a officialisé samedi sa participation à Expo-2015, l’exposition universelle qui se tiendra dans la capitale économique italienne dans moins de trois ans

Les pays africains sont désormais une majorité parmi les candidats à la participation à l’exposition universelle de Milan. L’Afrique centrale, avec les deux Congo notamment, a pris très tôt ses marques, adressant sa candidature et nommant les commissaires des pavillons nationaux. Les organisateurs ne font d’ailleurs pas mystère de leur satisfaction de voir le continent s’intéresser à une manifestation dont le thème lui semble plus particulièrement destiné : « Nourrir la planète, énergies pour la vie ».

L’exposition, ainsi que le souligne son commissaire général, Roberto Formigoni, démontre chaque jour l’attrait que représente ce thème pour chaque pays : « Nous sommes confiants datteindre les 130 participants officiels au jour de louverture de lexposition ». Son optimisme s’appuie sur le rythme desadhésions qui s’accélère au fur et à mesure que l’on s’approche de l’année d’incidence. Le Ghana, undes pays à forte potentialité économique avec une croissance soutenue, a annoncé sa participation cinq jours seulement après la Hongrie. Il y aurait désormais de deux à trois pays par semaine en moyenne à exprimer leur désir d’y prendre part, selon Roberto Formigoni.

Signe évident du rôle majeur que les Italiens veulent voir l’Afrique jouer au cours de cette manifestation, c’est précisément un Africain, l’Éthiopien Yohannes Mengesha, qu’ils viennent de nommer au poste de coordonnateur des relations d’Expo-2015 avec les agences de l’ONU comme la FAO, le PAM ou le Fida. Mengesha jouit d’une expérience reconnue au sein des agences onusiennes, lui qui fut l’assistant du Ghanéen Koffi Annan lorsqu’il était secrétaire général des Nations unies.

À Milan, on explique l’intérêt de lier l’ONU à Expo-2015 par le fait que Milan sera « une plateforme unique à partir de laquelle diffuser les pratiques les plus appropriées pour affronter les défis et résoudre les problèmes majeurs liés à lalimentation de lhumanité. LONU est une interlocutrice clé pour lexposition. Elle renforcera la dimension internationale de lévénement qui animera en 2015 le débat mondial sur la nutrition, la sécurité alimentaire et lenvironnement. »

Lucien Mpama

 


Tags assigned to this article:
afriqueexpotionMilan

Related Articles

Congo: les recherches reprennent après l’accident d’avion à Brazzaville

  Les recherches ont repris samedi matin sur la carcasse de l’avion cargo qui a raté son atterrissage vendredi soir

« L’actualité africaine en 5 titres » du 12 septembre 2016

[GARD align= »center »] Gabon: L’Union Africaine demande désormais un recomptage des voix La position de l’Union Africaine sur la gestion de

Guinée équatoriale : mise en garde à la France

La justice française a saisi l’hôtel particulier parisien de Teodorin Obiang, fils du président de Guinée équatoriale, dans le cadre

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*