L’Algérie renforce la surveillance des installations pétrolières en prévision d’une attaque terroriste

[GARD align= »center »]

militaires algériens

Les militaires algériens | Archives

Dix mille soldats seront chargés de la protection des installations pétrolières et gazières contre huit mille précédemment, selon une source sécuritaire.

Une source sécuritaire algérienne a déclaré, mardi, que le ministère de la Défense, a décidé de renforcer le dispositif de surveillance des 400 sites comprenant des installations pétrolières et gazières dans le pays, précisant que dix mille soldats seront chargés de leur protection, contre huit mille précédemment, pour prévenir une éventuelle opération terroriste.

La source a indiqué à Anadolu que «10 mille militaires surveillent  actuellement les 400 sites comprenant des installations pétrolières et gazières, relevant de la société pétrolière gouvernementale, la Sonatrach, et de plusieurs compagnies étrangères, pour prévenir une éventuelle attaque terroriste les ciblant».

«Des avions des forces aériennes algériennes œuvrent à protéger les bases et les champs pétroliers contre toute menace, et se tiennent prêts à intervenir» a-t-il affirmé, soulignant que «le commandement militaire a prévu un plan d’intervention en cas d’urgence».

 Pour sa part, Noureddine Mustapha Omar, directeur à la retraite de la Sonatrach, a déclaré, que «le nombre de domaines et d’installations pétrolières est en progression constante en Algérie, grâce à la poursuite continuelle de la prospection», soulignant qu’il y a «environ 400 installations pétrolières, qui sont pour la plupart, dans le sud du pays».

 «La loi impose aux compagnies pétrolières étrangères opérant en Algérie de recourir à des sociétés de sécurité privées» a-t-il ajouté, précisant que « le nombre d’agents de sécurité ne suffit pas à assurer la protection des installations pétrolières et gazières, dont la majorité sont situées dans le Sahara, ce qui a incité les autorités à recourir à l’armée».

Agence AA


Tags assigned to this article:
algeriesecuritésoldats

[GARD align="center"] [fbcomments]

Related Articles

RDC- Mort d’Etienne Tshisekedi : réactions de la classe politique

[GARD align= »center »] La mort du Président de l’UDPS, Etienne Tshisekedi, le 1 février à Bruxelles où il suivait des soins

Football : Sepp Blatter annonce son départ de la présidence de la Fifa

Sepp Blatter a annoncé mardi sa démission de la présidence de la Fifa à la suite des nombreux scandales financiers

Soudan: le président Omar el-Béchir candidat à sa réélection en 2015

 [GARD align= »center »] Le président soudanais, Omar el-Béchir, a été réélu mardi chef du Parti du Congrès national et sera donc

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*