RDC: Lambert Mende porte plainte contre la conseillère de Kamerhe pour un faux tweet

[GARD align= »center »]

Lambert Mende Omalanga, ministre congolais des Médias et porte parole du gouvernement

Lambert Mende Omalanga, ministre congolais des Médias et porte parole du gouvernement

Internet et les réseaux sociaux sont au coeur de la guerre politique entre la majorité présidentielle et l’opposition congolaise. Le tweet de Lydie Omanga, conseillère en communication et porte-parole de l’opposant Vital Kamerhe faisant allusion à un faux message de Lambert Mende, Ministre de la communication et Porte Parole du gouvernement de la RD Congo va se régler devant les tribunaux.

En effet, le 16 février 2016, après l’appel de l’opposition à l’organisation d’une ville morte, Lydie Omanga avait publié sur son compte Twitter une annonce attribuée à Lambert Mende. Le fameux tweet affirmait qu’il y aura lors de la journée ville morte une coupure de la connexion internet. Il est joint d’une capture d’écran précisant l’heure de la coupure (18heure) « ainsi que les appels internationaux. »

Capture d’écran 2016-02-29 à 18.27.16

Informé par les services ministériels, Lambert Mende a décidé de porter plainte contre Lydie Omanga pour les préjudices graves subis. Dans la plainte reçu par la rédaction d’Oeil d’Afrique, l’avocat de Lambert Mende estime « ces propos calomnieux, diffamatoires, subversifs et délibérément incitateurs aux troubles à l’ordre public (…) et faussement attribués à mon client ». Un tweet « qu’il convient de poursuivre et réprimer avec rigueur afin de décourager cette pratique hautement dangereuse, de nature à engendrer des événements violentes…».

C’est Kamerhe qui est visé

La plainte du ministre congolais soulève plusieurs interrogations et laisse madame Omanga stupéfaite. « Qu’est-ce qu’un faux en écriture? Est-ce le fait de relayer une information émanant d’une chaîne nationale comme Télé 50? » s’étonne conseillère en communication de Vital Kamerhe contactée par Oeil d’Afrique.

Selon les captures d’écrans toujours visibles sur le compte Twitter de madame Omanga, c’est la chaîne Télé 50 qui aurait en premier diffusé cette information avant de se raviser. Contactée par Oeil d’Afrique la direction de Télé 50 n’a pas souhaité réagir.

Capture d'écran page Facebook Télé 50.

Capture d’écran page Facebook Télé 50.

Pour Lydie Omanga, son tweet avait pour but « d’informer l’opinion et pas ce qu’affirme le ministre Mende qui me fait un procès d’intention. »  En charge de la communication de Vital Kamerhe, ancien Président de l’Assemble National et Président du troisième parti du pays (UNC), Lydie Omanga se dit être « le parfait bouc émissaire pour mieux attendre Vital Kamerhe. »

Alors que le Ministre Mende tient à ce que la justice passe et rappelle la loi. Madame Omanga espère de son côté voir la plainte classée sans suite.

Roger Musandji
Twitter:@rogermusandji

[GARD align= »center »]

Roger Musandji

Roger Musandji

Fondateur de RM COMMUNICATION, société éditrice d'Oeil d'Afrique.


Tags assigned to this article:
justiceLambert MendeRDCtwitter

[fbcomments]

Related Articles

RDC : ouverture dans la cacophonie des travaux préparatoires du dialogue politique

[GARD align= »center »] Le facilitateur du dialogue politique en République démocratique du Congo, Edem Kodjo, a ouvert, ce mardi 23 août

CPI : Jean Pierre Bemba et ses « complices » chargent la procureure et accusent

Jean Pierre Bemba et deux autres suspects de subornation de témoins ont comparu mercredi devant les juges de la Cour

RDC : Wikileaks, Plan de la Rwandophonie

OBJET: questions minières AU NORD KIVU ET … RWANDOPHONIE classifiés par: Ambassadeur William Garvelink juge pour des raisons de 1.4 (b) et

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*