L’ancien président tchadien Hissène Habré arrêté à Dakar

L’ancien président tchadien Hissène Habré arrêté à Dakar

L’ancien président tchadien Hissène Habré, réfugié à Dakar depuis 1990 et accusé de crimes contre l’humanité, a été arrêté et placé en garde à vue dimanche dans le cadre d’une enquête ouverte par un tribunal spécial créé pour le juger, a-t-on appris dimanche de sources concordantes.

Hissène Habré a été placé en garde à vue dans le cadre de l’instruction, a affirmé à l’AFP un responsable du parquet du tribunal. Un des avocats de M. Habré, Me El Hadji Diouf a ajouté sur une radio locale que l’ex dirigeant venait d’être arrêté par des gendarmes à son domicile à Dakar et conduit vers une destination inconnue.

On a demandé son arrestation dans le cadre de l’instruction et le dossier sera soumis aux juges d’instruction pour un réquisitoire, a affirmé le responsable du parquet des Chambres africaines extraordinaires, le tribunal spécial chargé de juger M. Habré.

Des gendarmes viennent de procéder à l’arrestation de Hissène Habré à son domicile des Almadies (un quartier résidentiel de Dakar) et l’ont conduit vers une destination inconnue, a affirmé Me El Hadji Diouf sur la radio privée locale RFM, s’interrogeant sur l’urgence à l’arrêter un dimanche.

Il a dit en avoir été informé par une épouse de l’ex-président tchadien qui est accusé de crimes de guerre et de crimes contre l’humanité et réfugié au Sénégal depuis sa chute du pouvoir à N’Djamena en 1990.

Hissène Habré a été placé en garde après de récentes visites du procureur spécial des chambres spéciales, Mbacké Fall, en Belgique et au Tchad pour préparer le dossier d’accusation contre l’ex-président tchadien.

Avec AFP

Bona

Bona

L'actualité africaine n'a pas de secret pour moi. Toujours à l'afflux, je ne loupe rien.


Tags assigned to this article:
Hissène Habré

Related Articles

Côté d’Ivoire: Laurent Gbagbo sera jugé par la CPI pour crimes contre l’humanité

L’ex-président ivoirien Laurent Gbagbo sera bel et bien jugé par la Cour pénale internationale qui a annoncé jeudi avoir décidé de juger l’ancien homme fort de la Côte d’ivoire pour des crimes contre l’humanité présumés commis lors des violences ayant déchiré le pays en 2010 et 2011.

Législatives au Burkina Faso: le camp Compaoré garde la majorité absolue

Le camp favorable au président burkinabè Blaise Compaoré conserve la majorité absolue à l’issue des législatives du 2 décembre, selon

Live Tweets – Burkina Faso: La révolution burkinabé, fin de Compaoré ?

[GARD align= »center »] Suivez en direct les événements à Oouagadougou. Une révolution africaine au pays des hommes intègres.      Tweets

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*