Laurent Gbagbo à nouveau devant la Cpi le 9 octobre prochain

Laurent Gbagbo à nouveau devant la Cpi le 9 octobre prochain
La Cour pénale internationale (Cpi) tiendra une nouvelle audience, publique, le 9 octobre prochain, concernant « la mise en liberté provisoire » de l’ex-Chef de l’Etat ivoirien, Laurent Gbagbo, poursuivi, depuis novembre 2011, pour crimes de guerre.
L’information donnée par les services de la chambre préliminaire III de la Cour, indique que outre la juge, en charge du dossier « Gbagbo », l’audience réunira « la procureure de la Cpi, Fatou Bensouda, Laurent Gbagbo, sa défense et le conseil du collectif des victimes ».

Sur le calendrier des audiences programmées, à cette date, on note que l’audience de l’ex-Président ivoirien, qui sera retransmise par vidéo, débutera à 9h30 mn pour prendre fin à 13h, soit plus de quatre heures pour décider de la mise en liberté ou non de M. Gbagbo.

L’ex-président Laurent Gbagbo est détenu à La Haye depuis novembre 2011 par la CPI, qui le soupçonne aussi de crimes contre l’Humanité commis pendant la crise née de son refus à reconnaitre la victoire de son adversaire, Alassane Ouattara à l’issue de la présidentielle du 28 novembre 2010.

Oeilafrique.com avec l’APA

 


Tags assigned to this article:
cote d'ivoirejusticepolitique

Related Articles

RDC-CIRGL : Dos Santos soutient le dialogue et prévient contre toute velléité de violence

[GARD align= »center »] Ce mercredi 26 octobre 2016, Luanda capitale de la République d’Angola a abrité un important sommet de la

Egypte: la campagne électorale s’ouvre sur fond de nouveaux attentats

[GARD align= »center »] L’ancien chef de l’armée Abdel Fatah al-Sissi, archi-favori de la présidentielle, a promis samedi à l’Egypte « stabilité, sécurité

Côte d’ivoire : Simone Gbagbo risque la prison à vie selon le ministre de la justice

[GARD align= »center »] Invité dimanche de l’Emission Internationale de TV5Monde, Radio France Internationale et le journal Le Monde, le garde des

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*