Le bénéfice de la BCEAO s’est établi à 49,44 milliards de Fcfa en 2015

[GARD align= »center »]

La Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’ouest (BCEAO)

La Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’ouest (BCEAO)

La Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO) a réalisé en 2015 un bénéfice de 49,44 milliards de FCFA contre 31,278 milliards FCFA l’année précédente, soit une hausse de 18 milliards Fcfa. 

Selon le bilan de l’institut d’émission, les avoirs en or ont connu une progression de 3% à 780,079 milliards FCFA contre 760,464 milliards FCFA en 2014, tandis que les valeurs en devises ont atteint 5.998,380 milliards FCFA (+6%).

Les créances de la BCEAO sur les établissements de crédit ont atteint un taux de 28%, passant de 2565,454 milliards FCFA en 2014 à 3.295,979 milliards FCFA en 2015.

En revanche, les créances sur les trésors publics des pays membres n’ont enregistré que 3% de progression à 779,261 milliards FCFA.   

Les commissions perçues par la BCEAO ont connu un bond de 8% pour s’établir à 51,801 milliards FCFA en 2015 contre 48,068 milliards FCFA l’année précédente, ainsi que le résultat net d’intérêts, la différence entre les produits d’intérêts et les charges d’intérêts, qui s’est accru de 12% à 154,340 milliards.   

La circulation fiduciaire qui est en repli de 6% à 29,725 milliards contre 31,610 milliards en 2014. Les billets et monnaies en circulation se sont élevés à 5.863,004 milliards FCFA (+12%), selon le rapport de l’année 2015.   

Si le produit net bancaire de l’institut d’émission s’est consolidé de 11% pour se situer à 209,180 milliards en 2015 contre 188 milliards en 2014, le total bilan, lui s’est établi à 13.439,020 milliards FCFA contre 12.160,855 milliards FCFA en 2014.  

Les charges d’exploitation globales de la BCEAO ont été améliorées de 10% pour se situer à 179,410 milliards FCFA lors de l’exercice 2015 contre 162,844 milliards FCFA l’année précédente.    

© OEIL D’AFRIQUE

[GARD align= »center »]


Tags assigned to this article:
BCEAOéconomie

[fbcomments]

Related Articles

Sénégal – Turquie : La mobilisation des dakarois a eu raison du « mur de la honte »

[GARD align= »center »] Ce lundi 26 mai, l’ambassadeur turc au Sénégal a renoncé, au nom de son pays la Turquie, à

Ghana : Un chauffeur fait limoger sa patronne ministre

Ceci parait impossible mais c’est pourtant vrai. Dans une déclaration rendue publique ce vendredi 8 novembre à Accra par Mahama

RDC : La production d’or pourrait tripler en 2014

 [GARD align= »center »] Le ministre congolais des Mines a annoncé lundi que la production d’or de la République Démocratique du Congo

1 commentaire

Espace commentaire
  1. KANTE
    KANTE 12 mai, 2016, 17:13

    Oui il y résultat mais nos économies reste toujours malade. Je pense si on augmente la production nationale on aura plus. Nous constatons que 60% de nos consommations sont de l’importation. Il y a trop de créances mais ou sont passés ces investissements pour le developpement de l’Afrique.

    Répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Cliquez ici pour annuler la réponse.

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*