Le Burkina Faso veut créer des « pools judiciaires spécialisés dans la lutte contre le terrorisme »

[GARD align= »center »]

Palais de justice à Ouagadougou. AFP PHOTO / AHMED OUOBA

Palais de justice à Ouagadougou. AFP PHOTO / AHMED OUOBA

La justice burkinabè réfléchit sur un avant-projet de loi portant création de « pools judiciaires spécialisés dans la lutte contre le terrorisme », un phénomène devenu récurrent dans la sous-région et qui menace la stabilité économique, politique et sociale des Etats.

Au cours d’une réunion du Conseil supérieur de la magistrature (CSM), les acteurs de la justice ont entamé vendredi une revue d’un avant-projet de loi portant création, organisation et fonctionnement des pools judiciaires spécialisés dans la lutte contre le terrorisme.

Cet avant-projet de loi qui porte notamment sur l’organisation et fonctionnement des pools judiciaires spécialisés, vise la « répression des infractions économiques et financières, et de la criminalité organisée transnationale ».

Il a également pour but d’outiller le système judiciaire pour faire face à la menace du terrorisme dans la région.

Le Burkina Faso a été la cible d’une attaque terroriste qui a visé un réceptif hôtelier au cœur de Ouagadougou en janvier dernier. 

Le Conseil supérieur de la magistrature devrait procéder le 4 juin prochain, au renouvellement de ses membres dont le mandat expire le 22 juin 2016.

Patrice Allegbe
Kinshasa – © OEIL D’AFRIQUE

[GARD align= »center »]


Tags assigned to this article:
Burkina Fasojustice

[fbcomments]

Related Articles

Burkina Faso: gèle des avoirs de 23 dignitaires du régime Compaoré

 [GARD align= »center »] Le Premier ministre du Burkina Faso Isaac Zida a fait geler les avoirs de 23 dignitaires du régime

Les Burkinabè dans l’attente des résultats de la présidentielle

[GARD align= »center »] Près de 18 millions de Burkinabè étaient dans l’attente lundi des résultats de la présidentielle tenue la veille

Burkina Faso: Le Sénégalais, Ibrahima Fall nommé médiateur de l’UEMOA

 [GARD align= »center »] Le président sénégalais, Macky Sall, a annoncé dimanche à Dakar, avoir approuvé la nomination du professeur Ibrahima Fall

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*