Le Burundi et le Congo redynamisent leur coopération autour de six axes

Le Burundi et le Congo redynamisent leur coopération autour de six axes

Le chef de l’Etat burundais Pierre Nkurunziza et son homologue du Congo-Brazzaville Denis Sassou N’guesso, en visite au Burundi, ont décidé d’élaborer un programme de redynamisation de la coopération entre les deux pays autour de six axes.

Les six axes sont la libre circulation des personnes et des biens, les échanges commerciaux, l’agriculture et l’élevage, les mines et géologies, la coopération dans le secteur du développement durable à travers le reboisement et la coopération en matière de paix et de sécurité, ont expliqué samedi le ministre congolais des Affaires Etrangères et de la Coopération, Basile Ikouebempte et la ministre burundaise de l’Agriculture et de l’ Elevage, Odette Kayitesi.

Pour le 1er axe, les deux délégations se sont convenues d’ étudier tous les contours de desserte de la ligne Congo-Burundi et de proposer des solutions concrètes, soit directement ou en venture avec les compagnies aériennes étrangères.

Les deux parties se sont également convenues d’exploiter la piste du transport maritime après étude de faisabilité, d’étudier les modalités d’octroi de visa et d’examiner les mesures d’ incitation à l’investissement.

Pour le second axe, les deux pays se sont convenus d’ identifier en février 2014 à Brazzaville les produits à échanger et circonscrire tous les obstacles aux échanges commerciaux entre les deux pays.

Pour l’agriculture et l’élevage, la partie burundaise a souhaité partager son expérience et son expertise avec la partie congolaise en ce qui concerne la promotion des investissements dans ce domaine.

Pour l’axe des mines et géologie, le Burundi et le Congo se sont convenus qu’un programme d’échange d’informations pourra être développé entre les ministères en charge des mines et des hydrocarbures dans les deux pays.

En ce qui concerne la coopération dans le secteur du développement durable, des consultations devraient être engagées entre les ministères en charge de l’agriculture et des forêts pour définir un programme de coopération notamment dans le secteur du reboisement.

Dans le domaine de la coopération en matière de paix et de sécurité, il a été reconnu la nécessité d’établir un programme d’ échanges d’informations et de coopération entre les deux pays dans la coopération militaire en matière de formation et dans l’appui à la sécurité sous-régionale.

Les deux parties se sont en dernier lieu convenues que la première session de la Commission Mixte de Coopération se tiendra au cours de l’année 2015 à Brazzaville.

Oeildafrique.com avec Xinhua

Bona

Bona

L'actualité africaine n'a pas de secret pour moi. Toujours à l'afflux, je ne loupe rien.



Related Articles

Plus de 30 000 réfugiés centrafricains identifiés en RDC

Le cap de 30 000 réfugiés centrafricains a été dépassé dans la province de l’Equateur avec l’afflux de plus de

Sénégal: Karim Wade convoqué le 15 novembre par la gendarmerie

Le fils et ancien ministre de l’ex-président sénégalais Abdoulaye Wade, Karim Wade, sera convoqué le 15 novembre par les gendarmes

Bénin : Du flou autour de la suspension du Procureur Justin Gbènamèto

Déclaré suspendu de son poste de Procureur de la République près du Tribunal de Première Instance de Première classe de

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*