Le Congo adoptera une tarification de l’électricité tenant compte de la situation sociale

Le Congo adoptera une tarification de l’électricité tenant compte de la situation sociale

Centrale électrique à gaz de 300 mégawatts au Congo Brazzaville © afrique7.com

Le gouvernement congolais a annoncé mercredi qu’une nouvelle tarification de l’électricité, qui tient de la situation sociale, sera mise en vigueur dans un bref délai, en remplacement de celle en vigueur depuis près de 20 ans au Congo.

« La structure tarifaire à l’horizon 2014 tiendra compte des coûts effectifs et projetés du service, ainsi que les besoins de financements pour le développement du service », a indiqué le ministre congolais de l’Energie et de l’Hydraulique, Henri Ossebi.

« Nous ne pouvons pas travailler de manière empirique. Il faut qu’il y ait une vision stratégique », a-t-il dit.

La nouvelle tarification a pour objectif de contribuer à l’ amélioration de la gestion du service public d’électricité et d’ améliorer les conditions de vie des populations tout en assurant l’ équilibre financier et le développement du secteur.

Avec cette démarche, les autorités congolaises déclarent vouloir favoriser une fourniture d’électricité à moindre coût aux populations qui sont de plus en plus face à une surfacturation de la part de la Société nationale d’électricité (SNE).

Selon le ministre Ossebi, les nouvelle tarification tient compte de la situation sociale des populations sur la base des disparités existantes.

La mise en oeuvre de cette tarification se fera avec le concours d’un cabinet d’étude recruté par le ministère de l’ Energie et de l’Hydraulique ainsi que le projet eau électricité et développement urbain, en partenariat avec la Banque mondiale.

Avec Xinhua

Bona

Bona

L'actualité africaine n'a pas de secret pour moi. Toujours à l'afflux, je ne loupe rien.


Tags assigned to this article:
congoélectricitégouvernementtarification

Related Articles

Dénis Sassou N’Guesso plaide la non-ingérence de la France dans les affaires intérieures du Congo

 [wp_ad_camp_3] Dénis Sassou N’Guesso ne digère pas l’ingérence française dans les affaires internes du Congo Brazzaville. Le président du Congo-Brazzaville qui

Tchimbamba PN 242, The story of Naomie Makosso: Deux fois vingt trois kilos

En cette veille de fêtes de fin d’année, Œil d’Afrique vous offre la deuxième partie des aventures de Naomie Makosso,

Congo: les autorités en guerre contre la cybercriminalité

[GARD align= »center »] Le ministre congolais des Postes et télécommunications Léon Juste IBOMBO, a procédé, jeudi 2 février 2017, à Brazzaville, au

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*