Le Gabon annonce la création d’un prix international Albert Schweitzer

Le Gabon annonce la création d’un prix international Albert Schweitzer

Le chef de l’Etat gabonais, Ali Bongo Ondimba, a annoncé samedi à Libreville la création d’un prix international Albert Schweitzer pour récompenser les initiatives capables de faire évoluer l’accès à la santé des plus vulnérables comme l’a fait Albert Schweitzer, prix Nobel de la paix en 1952.

« J’ai donc décidé de créer le prix international Albert Schweitzer qui s’inspire de l’esprit Schweitzerien et qui sera décerné chaque année », a déclaré le numéro un gabonais dans un discours à l’occasion de la célébration du centenaire de l’arrivée au Gabon du docteur franco-allemand Albert Schweitzer.

« Doté de 250 000 dollars américains, je laisse aux scientifiques eux-mêmes le soin d’en déterminer les critères et autres modalités d’attribution », a indiqué Ali Bongo Ondimba.

Albert Schweitzer est arrivé au Gabon en avril 1913. Il a monté à Lambaréné un hôpital de compagne pour soigner les maladies tropicales. A l’époque, le système de santé gabonais était embryonnaire ce qui a procuré un succès fulgurant à l’hôpital Schweitzer.

« Les malades affluaient de partout dans le pays et voir des pays voisins », a témoigné, Antoine Nziengui, actuel directeur de l’hôpital Albert Schweitzer.

Albert Schweitzer avait obtenu le prix Nobel de la paix pour cette initiative exceptionnelle. 100 ans après, son hôpital existe toujours. Il connaît toujours un grand succès pour sa qualité des soins et surtout les prix très bas pratiqués pour le soin des patients.

Oeildafrique.com avec Xinhua


Tags assigned to this article:
gabon

Related Articles

Grève des chauffeurs des véhicules poids lourds en RD Congo

Les chauffeurs des véhicules poids lourds de la République démocratique du Congo (RDC) ont déclenché lundi à Matadi, ville portuaire

RDC: nouvel appel à exhumer les corps d’une fosse commune près de Kinshasa

L’ONG de défense des droits de l’Homme Human Rights Watch (HRW) a appelé une nouvelle fois lundi les autorités congolaises

Centrafrique: la nouvelle présidente déjà en prise aux violences

[GARD align= »center »] Encore en consultations pour nommer son gouvernement, la nouvelle présidente centrafricaine fait face à un regain des pillages

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*