Le Gabon, bon perdant, prêt à travailler avec la nouvelle présidente de la Commission de l’UA

Le Gabon, bon perdant, prêt à travailler avec la nouvelle présidente de la Commission de l’UA

La Sud-Africaine Nkosazana Dlamini-Zuma, nouvelle présidente de la
Commission de l’Union africaine, le 15 juillet 2012 à Addis-Abeba

Le Gabon a annoncé, dans un communiqué publié mardi à Libreville, sa disponibilité à travailler avec la nouvelle présidente de la Commission de l’Union africaine (UA), la Sud-Africaine Nkosazana Ndlamini Zuma, élue à la tête de l’organisation panafricaine, dimanche dernier à Addis Abeba (Ethiopie), lors du 19ème sommet des chefs d’Etat, tenu du 09 au 16 juillet 2012, dans la capitale éthiopienne, siège de l’UA.

‘’Le Gabon se tiendra à vos côtés dans la recherche de solutions pérennes face aux crises qui minent notre continent et aux défis du développement de nos pays’’, a indiqué la présidence gabonaise dans un communiqué de félicitations adressé à Mme Zuma.

‘’Le président Ali Bongo Ondimba, qui œuvre, aux côtés de ses pairs, pour une Afrique forte et unie, exprime ses félicitations au Dr. Nkosazana Dlamini Zuma pour son élection et lui présente tous ses vœux de plein succès dans l’exercice de ses nouvelles fonctions à la présidence de la Commission de l’Union Africaine’’, poursuit le texte.

Dans son communiqué, la présidence gabonaise a également rendu ‘’un hommage mérité » à Jean Ping, le président sortant de la Commission de l’UA, candidat malheureux à sa propre succession, ‘’pour le travail accompli au service de l’Afrique et des Africains’’.

‘’ Notre compatriote, le Dr. Jean PING, président sortant, qui a bénéficié du soutien inconditionnel du président de la République gabonaise, n’a pas réuni les suffrages nécessaires en vue de sa reconduction à cette fonction qu’il a assurée avec compétence et dévouement pendant la durée du mandat qu’il a accompli’’, conclut le communiqué.

Ministre sud-africaine de l`Intérieur, ancienne ministre des Affaires étrangères et ex épouse du président sud-africain Jacob Zuma, Nkosazana Dhlamini Zuma a été élue au quatrième tour de scrutin par les chefs d`Etat africains, à l’issue du 19ème sommet, dimanche soir.

Après avoir caracolé en tête lors des trois premiers tours, sans pour autant atteindre la majorité des deux tiers, il a fallu attendre le quatrième tour et le retrait statutaire du candidat gabonais pour que celle que se fait appeler ‘’la combattante de la liberté’’ savoure enfin sa victoire, obtenue avec 37 voix, soit trois de plus que la majorité requise.

Avec l’élection de la sud-africaine a pris fin la situation de blocage qui prévalait à la tête de l’UA depuis le sommet de janvier 2012, au cours duquel les deux candidats n’avaient pu se départager.

 

APA

Bona

Bona

L'actualité africaine n'a pas de secret pour moi. Toujours à l'afflux, je ne loupe rien.



Related Articles

« Les Maliens sont très tristes »

A Bamako la capitale, d’immenses affiches en disent long: sur la carte du Mali des larmes coulent du Nord, tandis

Révision constitutionnelle au Rwanda: Kagame dénonce l’immixtion de la communauté internationale

[GARD align= »center »] Le président rwandais Paul Kagame a reproché dimanche à Kigali à la communauté internationale de s’immiscer dans les

Egypte: les Coptes votent pour choisir leur nouveau patriarche

Membres du clergé copte et représentants des fidèles votent lundi en Egypte pour choisir un nouveau chef spirituel, après le

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*