Le gouvernement congolais invité à saisir le Conseil de sécurité

Le gouvernement congolais invité à saisir le Conseil de sécurité

L’appel a été lancé par le député Clément Kanku, qui est monté au créneau le 6 juin à la tribune de l’Assemblée nationale.

L’élu du peuple a fait son exhortation lors de la séance des questions orales adressées aux ministres des Affaires étrangères, coopération et Francophonie, Raymond Tshibanda, ainsi qu’ à celui des Postes, téléphones, télécommunication et nouvelles technologies de l’information, Tryphon Kin-Kiey Mulumba.

Clément Kanku s’est interrogé sur l’absence de l’initiative à inscrire dans le cadre de la diplomatie agissante prônée par le ministre des Affaires étrangères et le gouvernement. L’action permettrait à la RDC, a-t-il dit, d’obtenir de l’organe suprême des Nations unies la condamnation du Rwanda et de son chef à l’instar des poursuites judiciaires engagées contre le président Charles Taylor pour son implication dans la guerre en Sierra Leone. Par ailleurs, dans le cadre des préparatifs du 14 e Sommet de la Francophonie, il a été demandé au gouvernement de tenir compte des aspects sécuritaires et de mener une lutte sans relâche contre le phénomène Kuluna, braquage et autres cas de banditisme urbain déplorés au quotidien à Kinshasa. Cette lutte permettra aux invités de venir en RDC en toute sécurité. Aussi a-til ajouté, la guerre dans l’est du pays n’est pas non plus un facteur qui encourage, parce qu’entrainant une psychose dans les esprits des visiteurs.

Au sujet de l’opération d’assainissement en cours en prévision de ce sommet, Clément Kanku a plaidé pour la sanction des agents de l’État qui ont laissé les gens s’installer n’importe où afin d’exercer leurs activités en leur faisant payer différentes taxes. Sinon, a-t-il déclaré, il sera difficile d’avoir l’adhésion de l’ensemble de la population pendant cet événement, notamment des victimes qui ont vu leurs biens détruits par les policiers.

Connexion à la fibre optique

À l’endroit du ministre des Postes, le député national et président du Mouvement pour le renouveau (MR) a déploré les résultats mitigés obtenus par la RDC dans la connexion à la fibre optique. Il ne s’explique pas le retard enregistré devant quinze pays en Afrique alors que des fonds importants ont été débloqués par le gouvernement pour assurer cette connexion.

« Ceci nous amène, monsieur le ministre, à vous demander les vraies raisons de ce retard, parce que les informations à notre possession font état d’un détournement de ces fonds. C’est pourquoi nous attendons du ministre des réponses précises qui reflètent la vérité, autrement nous serons obligés de demander qu’il soit sanctionné pour parjure », a dit Clément Kanku. Il a assuré connaître « toutes les magouilles » qui ont entouré cette affaire et être en possession des noms des personnalités, dont certaines siègent à l’Assemblée nationale, qui sont allées jusqu’à créer des sociétés « bidons » pour favoriser « cette escroquerie ».

Le président du MR a réclamé au ministre Kin-Kiey Mulumba un chronogramme précis surl’effectivité de la fibre optique dans l’espace kasaïen en général et à Dibaya en particulier, parce que tous les Congolais ont droit au même privilège sur toute l’étendue du territoire national. « Chacun de nous devrait, là où il est, jouir des biens faits de ces nouvelles technologies de l’information », a-t-il renchéri.

Jules Tambwe Itagali

 


Tags assigned to this article:
grand lacsguerrekagameKundaM23ntagandaRDCrwanda

Related Articles

Abdoul Mbaye – Nouveau premier ministre sénégalais

Dakar, 3 avr (APS) – Nommé Premier ministre par le chef de l’Etat nouvellement élu, Macky Sall, Abdoul Mbaye, banquier

Les Mauritaniens appelés à trancher sur une réforme constitutionnelle controversée

[GARD align= »center »] Les Mauritaniens votent samedi pour un référendum constitutionnel controversé prévoyant notamment la suppression du Sénat, dans un climat

Lettre ouverte à Mr Mampaka Bertin et à travers lui au CDH, son parti politique

Cher Monsieur Bertin Je vous salue, et j’espère que vous ne vous offusquerez pas que je vous appelle « Cher

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*