Le Malawi interdit les mariages d’enfants

Le Malawi interdit les mariages d’enfants
Le président du Malawi, Peter Mutharika

Le président du Malawi, Peter Mutharika

Le président du Malawi, Peter Mutharika, a signé une loi interdisant le mariage des jeunes de moins de 18 ans, deux mois après son adoption par les députés, a annoncé mercredi le Parlement.

Selon les militants des droits de l’Homme, le Malawi a l’un des taux les plus élevés au monde de mariage précoce, avec des fillettes âgées de neuf ou dix ans mariées de force, même si l’âge légal du mariage était auparavant fixé à 16 ans.

La nouvelle loi prévoit une peine de dix ans d’emprisonnement en cas d’infraction à cette disposition dans ce petit pays d’Afrique australe.

Cette mesure, qui fait débat depuis 2001, fait suite à une active campagne de groupes malawites et étrangers de défense des droits de l’Homme contre cette pratique qui « piège les filles, leurs familles et leurs communautés dans un cycle inter-générationnel de pauvreté ».

Les mariages précoces sont le plus souvent liés à la pauvreté, les familles préférant marier leur fille mineure et qu’elle abandonne l’école, payante.

La moitié des 15 millions d’habitants au Malawi vit sous le seuil de pauvreté.

« A 18 ans, une fille est assez grande pour faire son propre choix », avait estimé la ministre du Genre Patricia Kaliati, au moment de l’adoption de la loi au Parlement.

AFP

AFP

AFP

L’Agence France-Presse (AFP) est une agence de presse mondiale fournissant une information rapide, vérifiée et complète en vidéo, texte, photo, multimédia et infographie sur les événements qui font l’actualité internationale.


Tags assigned to this article:
Malawi

[wp_ad_camp_4][wp_ad_camp_4][wp_ad_camp_4]

Related Articles

Guinée Bissau: le Président Mário Vaz enchaîne les audiences

Le président de la Guinée-Bissau, José Mário Vaz a garanti, lundi, que la Constitution existe pour éviter que son pays

Gabon: une pirogue de clandestins chavire au large de Libreville, au moins 30 morts

Au Gabon, une pirogue de clandestins a chaviré au large de Libreville, faisant au moins 30 morts, a-t-on appris jeudi.

L’Ouganda suspend des officiers accusés d’abus sexuels en Somalie

 [GARD align= »center »] L’armée ougandaise a annoncé jeudi la suspension de 15 hauts gradés après que des soldats de la force

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*