Le Malawi veut interdire les mariages d’enfants

Le Malawi veut interdire les mariages d’enfants
Le chef d’Etat du Malawi, Peter Mutharika | Reuters

Le chef d’Etat du Malawi, Peter Mutharika | Reuters

Le Malawi s’apprête à interdire le mariage précoce de petites filles avec une loi interdisant le mariage des moins de 18 ans, ont indiqué à l’AFP mardi les services du président Peter Mutharika.

«C’est décidé, le président donnera bientôt son accord à cette loi très attendue, car elle a fait l’unanimité au Parlement», a déclaré le cabinet du président. «La loi n’a que trop tardé dans un pays qui a de sérieux problèmes de mariage d’enfants».

La mesure, qui fait débat depuis 2001, est réclamée par les militants des droits des enfants et des élus qui observent que le Malawi est l’un des pays d’Afrique australe où le mariage des enfants connaît son taux le plus élevé, ce qui nuit à la promotion des filles et les empêche de finir leur scolarité.

Jeudi dernier, un député Uladi Mussa a proposé en vain le renvoi du texte en commission en affirmant qu’il contrevenait à la Constitution et nécessitait un amendement constitutionnel.

La loi fondamentale autorise les mariages à partir de 16 ans avec le consentement des parents.

Or, les mariages précoces sont le plus souvent liés à la pauvreté, les familles préférant caser leur fille mineure et qu’elle abandonne l’école, selon les experts. La moitié des 15 millions d’habitants au Malawi vit sous le seuil de pauvreté.

Désormais, «quiconque viole la loi sera passible de dix ans de prison s’il est impliqué dans un mariage d’enfant», a déclaré jeudi au Parlement la ministre du Genre Patricia Kaliati, qui défend la future loi. «À 18 ans, une fille est assez grande pour faire son propre choix», a-t-elle ajouté.

AFP

AFP

AFP

L’Agence France-Presse (AFP) est une agence de presse mondiale fournissant une information rapide, vérifiée et complète en vidéo, texte, photo, multimédia et infographie sur les événements qui font l’actualité internationale.


Tags assigned to this article:
Malawi

[wp_ad_camp_4][wp_ad_camp_4][wp_ad_camp_4]

Related Articles

Congo – France : La «realpolitik», pour resserrer les liens!

Le président congolais Denis Sassou Nguesso a été reçu à l’Elysée, lundi 8 avril dernier, par son homologue français, François

Burundi : Pas de 3e mandat pour Pierre Nkurunziza

[GARD align= »center »] L’actuel président burundais Pierre Nkurunziza ne briguera pas un 3e mandat à la tête du pays. C’est la

L’archevêque de Kinshasa choisi par le pape François pour travailler sur la réforme de la curie romaine

L’archevêque de Kinshasa, Cardinal Laurent Monsengwo fait désormais parti des huit cardinaux qui aideront le pape de l’église catholique dans

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*