Le nouveau président kényan va contester la décision du TPI

Le nouveau président kényan va contester la décision du TPI

Le Tribunal pénal international (TPI) va tenir, lundi, une conférence de mise en état sur le cas d’Uhuru Kenyatta, nouvellement élu président de la république du Kenya, quand dans le même temps le Kenya fait part de sa décision de contester l’éventuelle décision de la cour de La Haye.

Le TPI a décidé d’ouvrir une audience spéciale pour voir la suite à donner au dossier du nouveau président du Kenya, Uhuru Kenya dont le co-accusé, l’ex-chef de la fonction publique kényane, Francis Muthaura s’est vu lever les charges qui pesaient sur lui. Muthaura était poursuivi au même titre qu’Uhuru Kenyatta pour son implication dans les affrontements sanglants qui avaient suivi les présidentielles de 2007-2008.

 »Une conférence de mise en état sera tenue le 18 Mars à partir de 15h. L’objectif principal est de statuer sur la demande introduite par les avocats de Monsieur Kenyatta le 5 février et les conséquences de la levée contre M. Muthaura sur le dossier d’Uhuru Kenyatta », a relevé le juge Kuniko Ozaki dans un communiqué du TPI.

Les deux responsables kényans étaient poursuivis pour avoir planifié des attaques contre la secte Mungiki à Nakuru et à Naivasha pendant la période des violences qui avaient émaillé le lendemain des élections de 2008, causant plus de 1.000 morts et 600.000 déplacés.

La Procureure générale du TPI, Fatou Bensouda, avait annoncé la levée des charges contre Muthaura tout en précisant que la Cour entendait tout de même continuer les poursuites contre Kenyatta dans la mesure où leurs rôles dans les violences étaient distincts et d’autant plus que la juridiction avait en sa possession d’autres preuves contre le nouveau président kényan.

Les avocats du président fraichement élu comptent demander à la cour de renvoyer le dossier à la chambre préliminaire pour l’évaluation des preuves restantes et voir si elles sont assez pertinentes pour justifier la tenue d’un procès prévu le 9 juillet.

 

APA

Bona

Bona

L'actualité africaine n'a pas de secret pour moi. Toujours à l'afflux, je ne loupe rien.


Tags assigned to this article:
kenya

Related Articles

Les astuces de Me Abdoulaye Wade pour une bonne carrière pour les jeunes avocats africains

 [wp_ad_camp_3] La Fédération Africaine des Associations et Unions des Jeunes Avocats (FA-UJA) organise depuis à Abidjan, son deuxième congrès ordinaire.

Le sommet USA-Afrique s’ouvre sur un appel au respect de l’alternance politique

[GARD align= »center »] Lutte contre la corruption, protection de la liberté de la presse mais surtout respect de l’alternance politique au

Les secteurs qui recrutent en Afrique

Selon les experts du FMI et de la banque mondiale, l’Afrique serait le futur eldorado et son entrée depuis peu

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*