Le pape François comprend ceux qui n’ont plus confiance dans la politique et les mauvais prêtres

Le pape François comprend ceux qui n’ont plus confiance dans la politique et les mauvais prêtres

Le pape François a exprimé vendredi sa compréhension et son appui moral pour les nombreux jeunes qui ne mettent plus confiance dans les institutions politiques corrompues et ceux qui perdent la foi à cause des mauvais prêtres qui n’observent pas l’Evangile.

Sur la plage de Copacabana, le pape avait rejoint la cérémonie de la Via Crucis, le chemin de croix, un des temps forts des JMJ, en présence de centaines de milliers de jeunes qui hurlaient leur enthousiasme à son passage en jeep découverte.

Chargé de sa croix, a dit gravement le pape, Jésus s’unit aux nombreux jeunes qui ne mettent plus leur confiance dans les institutions politiques, car ils y voient égoïsme et corruption.

Une allusion à tous ceux qui, sous toutes les latitudes, et pas seulement au Brésil, sont dégoûtés de leur classe politique et de ses fausses promesses.

Jésus, a-t-il ajouté dans le même souffle, s’unit aussi à ceux qui ont perdu la foi en l’Église, et même en Dieu, à cause de l’incohérence des chrétiens et des ministres de l’Évangile.

François, qui a été élu notamment pour réformer l’Eglise, faisait référence aux scandales provoqués par tous les membres du clergé qui font le contraire de ce que l’Evangile professe (pédophilie, corruption, arrogance, mondanité, etc…).

Il a demandé courage et assuré les jeunes que le Christ, chargé de sa Croix, parcourt nos routes pour prendre sur lui nos peurs, nos problèmes, nos souffrances, même les plus profondes.

Avec sa Croix, Jésus s’unit au silence des victimes de la violence qui ne peuvent plus crier, surtout les innocents et ceux qui sont sans défense, a-t-il encore lancé.

Jésus s’unit aux familles qui sont en difficulté, qui pleurent la mort de leurs enfants, ou qui souffrent en les voyant être les proies des paradis artificiels comme la drogue.

Jésus s’unit aussi à toutes les personnes qui souffrent de la faim dans un monde qui chaque jour met à la poubelle des tonnes de nourriture, a encore lancé le pape, reprenant une de ses accusations récurrentes contre la société du tri et du déchet.

Grâce à sa croix, a-t-il ajouté, Jésus s’unit à celui qui est persécuté à cause de sa religion, de ses idées, ou simplement pour la couleur de sa peau.

Le pape a noté que le premier nom donné au Brésil a été celui de +Terre de la Sainte Croix+. La Croix a été plantée non seulement sur la plage, il y a plus de cinq siècles, mais aussi dans l’histoire, dans le coeur et dans la vie du peuple brésilien.

Evoquant les diverses réactions possibles à la souffrance des autres, François a demandé aux jeunes catholiques: à qui t’identifies-tu?: il a évoqué les nombreux personnages qui, selon le récit évangélique, sont témoins de sa passion, certains solidaires, d’autres se détournant du Christ.

Nous pouvons être nous aussi comme (le gouverneur romain) Pilate qui n’a pas le courage d’aller à contre-courant pour sauver la vie de Jésus.

Oeildafrique.com avec AFP


Tags assigned to this article:
bresilJMJ

Related Articles

Michel Collon :  » Les règles de la propagande de guerre « 

Comment les médias occidentaux ont-ils couvert les diverses guerres qui ont suivi la première guerre du Golfe ? Peut-on dresser

Poutine peut prendre Kiev en deux semaines : le Kremlin s’explique

 [GARD align= »center »] Le Kremlin s’est déclaré mardi prêt à rendre public l’enregistrement de la conversation téléphonique entre Vladimir Poutine et

France : Pape Diouf s’engage dans la course à la mairie de Marseille

[GARD align= »center »] L’ancien Président de l’Olympique de Marseille (OM), Pape Diouf bien populaire à Marseille vient d’annoncer sa candidature pour

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*