Alerte Infos

Le pape François: la liberté d’expression ne donne pas le droit d’insulter la foi d’autrui

Le pape François: la liberté d’expression ne donne pas le droit d’insulter la foi d’autrui
Le pape François: la liberté d'expression ne donne pas le droit d'insulter la foi d'autrui

Le pape François: la liberté d’expression ne donne pas le droit d’insulter la foi d’autrui

Le pape François a estimé jeudi que la liberté d’expression était un droit fondamental mais qui n’autorisait pas à insulter la foi d’autrui, ajoutant que tuer au nom de Dieu était une aberration.

On ne peut provoquer, on ne peut insulter la foi des autres, on ne peut la tourner en dérision, a-t-il dit dans l’avion qui l’emmenait de Colombo à Manille.

Le pape François était interrogé lors d’une conférence de presse sur la liberté d’expression des caricaturistes contre les religions, après l’attentat jihadiste contre l’hebdomadaire satirique français Charlie Hebdo qui a fait douze morts la semaine dernière à Paris.

Charlie Hebdo publie des caricatures au vitriol sur l’islam mais aussi le christianisme et les papes.

Chacun a non seulement la liberté, le droit, mais aussi l’obligation de dire ce qu’il pense pour aider au bien commun. Il est légitime d’user de cette liberté mais sans offenser, a-t-il insisté avec force, appelant à la vérité, notamment en politique.

Car si un grand ami parle mal de ma mère, il peut s’attendre à un coup de poing, et c’est normal. On ne peut provoquer, on ne peut insulter la foi des autres, on ne peut la tourner en dérision!

Il y a tant de gens qui parlent mal des autres religions, les tournent en dérision, font un jouet de la religion des autres: ce sont des gens qui provoquent, a argumenté le pape, qui s’exprimait en italien.

Le pape a souligné que la liberté de religion et la liberté d’expression étaient toutes les deux des droits de l’Homme fondamentaux.

Il a également condamné les meurtres commis au nom de la religion.

On ne peut offenser ou faire la guerre, ou tuer au nom de sa propre religion, au nom de Dieu!, a-t-il lancé. Tuer au nom de Dieu est une aberration et il faut croire avec liberté, sans offenser, sans imposer, ni tuer, a-t-il insisté.

Ce qui se passe actuellement (avec les attentats islamistes) nous étonne, mais pensons à notre Eglise: combien de guerres de religion, nous avons eues, pensons à la nuit de la Saint-Barthélémy (massacre déclenché par les catholiques contre les protestants français et qui a marqué le début du XVIème siècle des guerres de religion). Nous avons été aussi pécheurs, a-t-il cependant rappelé.

Le pape avait déjà condamné à plusieurs reprises et dans les termes les plus fermes les attentats de Paris qui ont fait 17 morts la semaine dernière.

AFP

AFP

AFP

L’Agence France-Presse (AFP) est une agence de presse mondiale fournissant une information rapide, vérifiée et complète en vidéo, texte, photo, multimédia et infographie sur les événements qui font l’actualité internationale.


Tags assigned to this article:
Charlie HebdoPape Françoisterrorisme

[wp_ad_camp_4][wp_ad_camp_4][wp_ad_camp_4]

Related Articles

La BAD va investir 1,2 milliard de dollars dans le commerce africain

La Banque africaine de développement (BAD) a dévoilé, samedi soir à Nairobi, une stratégie d’investissement dotée d’un financement de 1,2

RDC: le retrait de Goma ne peut être une condition pour les négociations

Le chef politique des rebelles congolais du M23 a réaffirmé dimanche à Kampala que le retrait de la rébellion de

Madagascar : La Cour Electorale Spéciale confirme l’élection d’Hery Rajaonarimampianina

[GARD align= »center »] La Commission Electorale Spéciale du Madagascar a confirmé vendredi l’élection d’ Hery Rajaonarimampianina à la présidence malgache au

10c ommentaires

Espace commentaire
  1. Random Guy
    Random Guy 16 janvier, 2015, 12:23

    « Car si un grand ami parle mal de ma mère, il peut s’attendre à un coup de poing et c’est normal » ???!

    Et c’est un pape qui dit ça ? Je ne savais pas qu’un chef religieux pouvait aller jusqu’à trouver des excuses à la violence.

    Violence verbale et violence physique sont deux mesures différentes, et la première ne suffit pas à excuser la deuxième. Ca fait peur de se sentir plus intelligent et plus éthiquement raisonnable qu’un chef religieux reconnu par des milliers de gens.

    Répondre à ce commentaire
    • BICHETTE
      BICHETTE 16 janvier, 2015, 15:07

      L’aberration est aussi de mettre au même niveau sa propre famille et la religion, on ne peut pas comparer ces 2 choses!!!

      Répondre à ce commentaire
    • Imnotaheros
      Imnotaheros 16 janvier, 2015, 19:53

      Random, se que veux dire le Pape est que c’est une réaction humaine de répondre par la violence dans cette circonstance. Regarde, prends du recul, pour toi, si on insultait une personne très cher à tes yeux, tu ferais quoi? N’importe qui répondrais pas la violence. Celui montre aussi qu’il ne se considère pas comme un chef religieux, mais une personne comme les autres.

      Répondre à ce commentaire
      • nac
        nac 17 janvier, 2015, 13:12

        Non pas n’importe qui! Réagir comme tel est être d’accord avec l’insulte ! Si on me dit que mon fils est un con, je sais que ce n’est pas vrai
        , je vais rétorquer c’est sur mais pas frapper l’autre…
        La violence engendre la violence!
        On apprend ça aux enfants tout petit!

        Répondre à ce commentaire
    • Mandiaye`
      Mandiaye` 17 janvier, 2015, 05:48

      Tu ne devrais pas te « sentir plus intelligent et plus éthiquement raisonnable qu’un chef religieux reconnu par des milliers de gens. » si tu n’as pas compris que c’était tout simplement un exemple. Car c’est une réaction plutôt humaine de répondre par la violence dans ce cas.

      Répondre à ce commentaire
    • ban
      ban 17 janvier, 2015, 16:48

      Tu sens plus intelligent pourtant t’as rien compris Mdr tu fais pitié en fait.

      Répondre à ce commentaire
  2. Le sage
    Le sage 16 janvier, 2015, 17:17

    Et pourtant la violence verbale entraine la violence physique. Même si c’est pas dans tous les cas.

    Répondre à ce commentaire
  3. elisabeth
    elisabeth 16 janvier, 2015, 22:47

    Random Guy prend le temps de lire et de relire le message du pape parcekon dirait ke tu sais pas lire et cest dèsolant pr toi

    Répondre à ce commentaire
  4. Peace
    Peace 18 janvier, 2015, 10:03

    C’est juste un exemple que le saint père donne a ce Journaliste et d’ailleurs il va très loin jusqu’à démontrer que l’Eglise a commis ces genres des violences aussi contre les protestants avant le 16ème siècle tout cela c’est un acte d’humiliation reconnaître. alors si toi tu trouve que le Pape peut te donner un coup tu as vite oublier que Sa sainteté Jean Paul II avait reçu une balle mortelle et il a pardonner l’auteur.

    Répondre à ce commentaire
    • Fredinhio
      Fredinhio 8 mars, 2015, 11:24

      Je comprends le message du Pape qui dans une certaine mesure apaise les tensions mais on peut difficilement comparer un réflexe, tel qu’un coup de poing après s’être senti offensé, avec un acte prémédité (donc réfléchi avec stratégie) et entraînant la mort avec des armes de guerre.

      Répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Cliquez ici pour annuler la réponse.

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*