Le pédophile espagnol grâcié au Maroc arrêté en Espagne

Le pédophile espagnol grâcié au Maroc arrêté en Espagne

Alors que Mohamed VI vient de révoquer le directeur de l’administration pénitentiaire, tenu pour responsable de la libération du pédophile qui avait suscité la colère au Maroc. Nous venons d’apprendre l’arrestation du délinquant sexuel. 

Le pédophile espagnol dont la grâce a été annulée dimanche par le roi du Maroc a été arrêté dans le sud-est de l’Espagne, a annoncé lundi le ministère espagnol de l’Intérieur.

Daniel Galvan, un homme d’une soixantaine d’années au passé trouble, condamné en 2011 à 30 ans de prison au Maroc pour des viols sur onze mineurs, «a été arrêté à Murcie» et doit être mis à disposition du tribunal madrilène de l’Audience nationale, a indiqué un porte-parole du ministère.

La grâce de Daniel Galvan, décidée mardi dernier par le roi du Maroc Mohammed VI, avait provoqué une vague de colère populaire dans le royaume. Le roi avait finalement décidé dimanche de l’annuler.

Selon les médias officiels marocains, la grâce royale a été accordée à 48 prisonniers espagnols au nom de l’excellence des relations entre l’Espagne et le Maroc, quelques jours après une visite du roi Juan Carlos au Maroc au mois de juillet.

Le roi révoque le responsable de cette libération

Une source proche du dossier à Madrid a expliqué lundi que le gouvernement espagnol avait proposé au Maroc 48 noms de prisonniers, parmi lesquels «une liste de 18 prisonniers en demandant à ce qu’ils soient graciés et une autre de 30 noms demandant qu’ils soient transférés en Espagne afin d’y purger leur peine. Galvan figurait dans cette seconde liste.»

Le roi du Maroc Mohammed VI a révoqué lundi le directeur de l’administration pénitentiaire, après les protestations qui ont suivi la grâce accordée à un pédophile espagnol, a indiqué un communiqué du palais royal.

«L’enquête a conclu que ladite administration, lorsqu’elle a été sollicitée par le Cabinet Royal, a transmis par inadvertance des informations erronées de la situation pénale de l’intéressé», selon le communiqué.

Oeildafrique.com avec AFP


Tags assigned to this article:
afriqueEnfantMaroPédophileroi

Related Articles

Rex Kazadi libre après 2 mois de prison

En ce période de fêtes de fin d’année ou pour beaucoup c’est le moment de faire les cadeau et penser

La ministre française de la Francophonie en visite en RDC

La ministre française de la Francophonie, Yauina Benguigui, est arrivée mercredi à Kinshasa pour un séjour de travail en RDC,

Maroc: Nasser Zefzafi, le leader de la contestation dans le Rif a été arrêté par la police

Le leader de la contestation populaire qui secoue depuis six mois la région du Rif, dans le nord du Maroc,

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*