Le président somalien plaide pour un soutien accru à son pays

Le président somalien plaide pour un soutien accru à son pays

Le président de la république fédérale de Somalie, Hassan Mohamud, a plaidé mardi à Londres, où la conférence internationale sur la Somalie a démarré ses travaux, pour un soutien considérable en termes d’investissements, après 20 ans de guerre civile qui a détruit le tissu économique de son pays.

Hassan Mohamud a dit aux leaders et représentants des 50 pays et organisations non gouvernementales présents à la rencontre que les plus sceptiques n’ont pas pu s’empêcher de reconnaitre les progrès notés en Somalie tout en insistant sur le fait que la Corne de l’Afrique retrouvera une paix durable avec un « engagement sans faille de la communauté internationale».

« A ceux là qui se demandent pourquoi toute cette attention portée sur le Somalie en ce moment, je veux tout simplement leur signaler que les enjeux sont énormes, à savoir l’avenir de notre pays, la sécurité de la sous-région et même internationale, sans compter l’éradication de la piraterie qui secoue le Golfe d’Aden » a-ajouté le président somalien.

« Je sais que vous êtes tous conscients de cela et je vous suis reconnaissant pour les efforts politiques actuellement déployés en vue de soutenir la Somalie, a-t-il ajouté lors de cette rencontre co-présidée par le Premier ministre britannique David Cameron et son homologue éthiopien Hailemariam Desalegn.

Cependant, la participation du président kényan Uhuru Kenyatta, alors qu’il est inculpé par la Cour pénale internationale (CPI) pour crimes contre l’humanité, a soulevé une polémique amenant le gouvernement britannique à justifier sa présence par le « rôle essentiel » joué par le Kenya dans le processus de paix en Somalie.

On rappelle que le Kenya, qui accueille des milliers de réfugiés somaliens sur son sol, a engagé des milliers de soldats pour aider à la pacification du pays.

Le président somalien est accompagné par le vice-Premier ministre, ministre des Affaires étrangères Fowziya Hagi Yusuf Adan, le ministre des Finances Mohamud H. Suleiman, celui de la Défense Abdihakim Mohamud Haji Fiqi, et de la Présidence, Farah Sh. Adboulkader.

Le chef de l’Etat somalien aura des rencontres bilatérales avec des leaders étrangers et des bailleurs en vue d’obtenir les ressources requises pour relancer l’économie, tout en consolidant la paix, faciliter l’accès aux services de base de même que le renforcement des relations internationales et de l’unité nationale.

Oeil d’Afrique avec  AFP

Bona

Bona

L'actualité africaine n'a pas de secret pour moi. Toujours à l'afflux, je ne loupe rien.


Tags assigned to this article:
conferencelondressomalie

Related Articles

Les détracteurs de la CPI protègent les criminels, dit la procureur

La procureur de la Cour pénale internationale (CPI) Fatou Bensouda a accusé mardi ceux qui critiquaient la CPI de vouloir

Egypt Air: le hijab pour les hôtesses de l’air

Les hôtesses d’Egypt Air qui avaient fait campagne pour porter le hijab ont commencé à le revêtir, pour la première

La France ferme ses ambassades et les vend dans plusieurs pays africains

 [GARD align= »center »] Fermeture de représentations diplomatiques, réduction des effectifs, vente de terrains et de bâtiments : le Quai d’Orsay a

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*