Le président togolais inaugure le centre pilote des techniques agricoles construit par la Chine

Le président togolais inaugure le centre pilote des techniques agricoles construit par la Chine

Le chef de l’Etat togolais Faure Gnassingbé a présidé mercredi la cérémonie d’inauguration du Centre pilote des techniques agricoles du Togo construit avec l’aide chinoise, à Zanguera, un village à plus de 30 km à l’ouest de la capitale togolaise, dans le cadre des mesures prises au Sommet de Beijing du Forum sur la coopération sino-africaine en 2006, a constaté l’agence Xinhua.

Le Premier ministre togolais Gilbert Houngbo, des membres du gouvernement, l’ambassadeur de Chine au Togo, Wang Zuofeng, des représentants du système des Nations-Unies, des chefs traditionnels et des stagiaires du centre ont assisté à cette cérémonie.

Ce centre, d’un coût global de 3,1 milliards de francs Cfa, occupe une superficie totale de 10 ha sur lesquels 2 ha sont occupés par divers bâtiments et les huit autres sont destinés à des champs de démonstrations et d’expérimentations. Au terme de dix ans, la gestion technique et financière de ce centre pilote des techniques agricoles, aujourd »hui assurée par la partie chinoise, incombera au Togo.

« Après un an d’essai, toutes les conditions sont bien réunies pour la mise en opération de ce centre », a dit l’ambassadeur de Chine au Togo, M. Wang Zuofeng, dans son discours à cette occasion.

Il a souligné être sûr que ce Centre pilote des techniques agricoles « jouera désormais un rôle important dans la promotion et la vulgarisation des techniques agricoles chinoises  » au Togo.

M. Wang Zuofeng relève que le Centre est un « autre témoin de la coopération agricole fructueuse » entre le Togo et la Chine, rassurant que la partie chinoise oeuvrera à approfondir la coopération agricole entre les deux pays et à consolider les relations d’amitié entre leurs peuples. « La Chine continuera, comme par le passé, à faire sa part de contribution au dévéloppement économique du Togo et le peuple chinois sera, pour toujours, votre ami le plus fidèle et votre partenaire de tout temps », a poursuivi le diplomate chinois.

Le ministre togolais de l’Agriculture, de l’Elevage et de la Pêche, Messan Ewovor, a salué les diverses contributions de la Chine au secteur agricole togolais, soulignant que le Togo est aujourd’hui dans une bonne dynamique pour accélérer son développement.

Il a qualifié le Centre pilote d’une « preuve supplémentaire » qui aidera à améliorer le système de production agricole en matière de maïs mais surtout du riz au Togo.

Sur la culture du riz, le ministre Ewovor indique que les nouvelles techniques apportées par l’expertise chinoise permettront de développer de nouvelles variétés à haut rendement de près de 8 tonnes à l’hectare.

Selon des stagiaires du Centre pilote, il s’agit d’une expérience salutaire pour le secteur agricole togolais surtout en matière de production du riz dans laquelle le Togo connait un déficit face aux besoins du pays.

« Nous sommes à un niveau encore bas », a indiqué Bafaï Tikena, stagiaire et technicien agricole formé à l’Institut agricole de Tové au Togo. Il précise avoir appris dans ce centre des techniques nouvelles plus adéquates notamment la maitrise des facteurs climatiques dans la culture du riz, la connaissance des maladies des plants, le suivi de leur évolution et aussi l’utilisation de l’engrais au labour absente dans les pratiques au Togo.

Xinhua

Bona

Bona

L'actualité africaine n'a pas de secret pour moi. Toujours à l'afflux, je ne loupe rien.


Tags assigned to this article:
centreinaugurationpiloteTogo

Related Articles

Côte d’Ivoire : 11 avril, arrestation de Laurent Gbagbo

11 avril 2011 date symbole dans la vie politique ivoirienne. Ce jour-là capitulait l’ex-président Laurent Gbgabo, dans un combat à

MALI : Au nom de la paix, Cheick Modibo Diarra comme président de la transition

La raison médicale a été officiellement avancée pour justifier le voyage en France de Dioncounda Traoré, président malien de la

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*