Le sommet Francophonie confirmé à Kinshasa

Le sommet Francophonie confirmé à Kinshasa
Francophonie confirme la tenue du sommet à Kinshasa

Abdou Diouf, Secrétaire général de la Francophonie et Raymond Tshibanda, Président de la Conférence ministérielle de la Francophonie, ministre de la Coopération internationale et régionale de la RDC.

La garantie en a été donnée lors de sa 85e session tenue le 28 juin à Paris, en présence du ministre des Affaires étrangères, de la coopération internationale et de la Francophonie, Raymond Tshibanda (président en exercice depuis le 2 décembre 2011, de la Conférence ministérielle de la Francophonie).

Le diplomate congolais s’est entretenu avec Abdou Diouf le 27 juin avant le CPF. Leurs échanges ont porté essentiellement sur la préparation du 14e Sommet de la Francophonie.

Lors du CPF, Abdou Diouf a évoqué la situation politique en RDC, en soulignant notamment les domaines qui lui paraissent prioritaires : l’amélioration du système électoral pour les prochains scrutins, la refondation des institutions pour la consolidation de l’État de droit, et enfin l’amélioration de la protection des droits et des libertés. « Je sais que nous allons travailler sur ces questions en bonne intelligence avec les autorités congolaises et tous les acteurs nationaux concernés, dans l’intérêt du pays, et bien entendu, dans l’intérêt de la réussite de ce Sommet », a rappelé Abdou Diouf.

Au sujet de la préparation du 14e Sommet de la Francophonie indique un communiqué de presse de l’OIF, le CPF s’est félicité de la bonne avancée des préparatifs et a réaffirmé tout l’intérêt qu’il attache au succès et aux enjeux de cet événement majeur sur le thème « Francophonie : enjeux environnementaux et économiques face à la gouvernance mondiale ». « Les représentants de la Communauté francophone réunie au CPF ont réitéré leur attachement et leur mobilisation pour la bonne tenue de ce premier sommet de la Francophonie en Afrique centrale », indique le communiqué.

En prélude au sommet, la 86e session du Conseil permanent de la Francophonie se tiendra à Kinshasa le 09 octobre et sera présidée par le secrétaire général de l’OIF, Abdou Diouf.

Patrick Kianimi

Bona

Bona

L'actualité africaine n'a pas de secret pour moi. Toujours à l'afflux, je ne loupe rien.



Related Articles

La présidence égyptienne a décrété l’état d’urgence dans tout le pays pendant un mois

L’état d’urgence a été décrété mercredi pour un mois en Egypte par le pouvoir mis en place par l’armée, après

Côte d’Ivoire: deux grands partis divisés avant la présidentielle de 2015

[wp_ad_camp_4] Bataille judiciaire au sein du parti de Gbagbo, coups de poing échangés entre cadres de la formation de Bédié

La Corée du Nord prépare le lancement de sa fusée malgré les protestations

La Corée du Nord, déjà en Butte à des sanctions sévères, a continué dimanche de défier la communauté internationale, en montrant à la

1 commentaire

Espace commentaire
  1. imakit
    imakit 3 juillet, 2012, 16:43

    Il me semble que vous faites un raccourci très facile en disant « confirmé à Kinshasa ». Il n’est nullement question de cela dans le communiqué final mais plutôt des points à travailler pour que ce sommet se déroule à Kinshasa.

    Répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*