Le syndicat des transporteurs en commun de Brazzaville menace d’augmenter le prix du transport urbain

Le syndicat des transporteurs en commun de Brazzaville menace d’augmenter le prix du transport urbain

Dans quelques jours, le prix du transport urbain risque de connaître une hausse, si l’on en croit le président du syndicat des transporteurs en commun de Brazzaville, invité, mercredi 21 août, du journal du soir de la chaîne de télévision privée M.N T.V, rapporte la semaine africaine.

Les transporteurs urbains ne sont pas contents des coûts du certificat du contrôle technique qui leur sont imposés, 11.000 francs Cfa, pour les propriétaires de taxi, 13.500 francs Cfa, pour ceux des minibus, et 20.500 francs Cfa, pour les bus Coaster.

Ils exigent un coût unique, de 5.250 francs Cfa, toutes catégories de véhicules confondues. Si avant le 4 septembre 2013, aucun compromis n’est trouvé avec les autorités habilitées, ils augmenteront la course de taxi, qui passerait de 1000 à 1500 francs Cfa, et le tarif de la place dans les minibus et bus, de 150 à 250 francs Cfa.

zp8497586rq
zp8497586rq
Bona

Bona

L'actualité africaine n'a pas de secret pour moi. Toujours à l'afflux, je ne loupe rien.


Tags assigned to this article:
brazzavillecommunTransporteurs

Related Articles

Boko Haram: les députés tchadiens autorisent l’envoi de troupes au Cameroun et au Nigeria

L’Assemblée nationale tchadienne a autorisé vendredi à l’unanimité l’envoi de soldats tchadiens au Cameroun et au Nigeria pour lutter contre

Gabon: la grève générale des fonctionnaires reconduite

La grève générale des fonctionnaires gabonais a été reconduite lundi, a annoncé la coalition syndicale Dynamique unitaire lors d’une assemblée

Les Congolais exhortés à se réapproprier leurs valeurs anciennes

Longtemps considérés comme mode efficient d’organisation et de gestion de la cité, les systèmes de fonctionnement des royaumes, chefferies et autres