Le Togo et le Bénin avancent dans la mise en place de l’autorité gestion du bassin du Mono

Le Togo et le Bénin avancent dans la mise en place de l’autorité gestion du bassin du Mono

 [wp_ad_camp_3] 

Des experts du Togo et du Bénin

Des experts du Togo et du Bénin

Des experts du Togo et du Bénin réfléchissent à Lomé sur les textes constitutifs et organiques de l’Autorité de Gestion du Bassin du Mono. C’est à travers une rencontre sous-régionale qui a pour but d’organiser et renforcer la coopération entre les pays du Bassin du Mono et avec les partenaires au développement pour la gestion durable des ressources des ressources en eau. Pendant 2 jours, les participants venus du Bénin et du Togo vont étudier et adopter les textes qui marqueront une étape importante dans la mise en place d’une Autorité de gouvernance du Bassin du fleuve Mono.

Les textes permettront après leur adoption de mieux gérer les ressources en eau de ce fleuve dont la plus grande partie se trouve au Togo mais dont le Bassin détermine la frontière entre le Togo et le Bénin vers le sud sur une distance d’environ 100 km. « Le Togo et le Bénin partagent un même bassin qui est celui du fleuve Mono. Ce bassin est soumis depuis quelques années à un enjeu lié à la gestion des ressources naturelles y compris les ressources naturelles de ce bassin.

Par rapport à cela, les deux pays se sont dit qu’il faut mettre en place un cadre de concertation pour éviter des conflits qui pourraient survenir au niveau de la gestion des ressources en eau de ce bassin et des ressources associées », a expliqué Akakpo Wollou, directeur des ressources en eau du Togo. Selon Germain Koffi Tsopkon, Chef de la délégation du Bénin, l’autorité de gestion du Bassin du Mono sera un organisme d’intégration sous régionale pour mieux gérer les ressources aquatiques notamment.

[wp_ad_camp_1]

« Le Bénin et le Togo sont lié naturellement à travers ce cours d’eau qui est d’une importance capitale parce qu’il contribue énormément au développement de nos populations », a-t-il dit. Les travaux se déroulent sous l’égide de la CEDEAO qui apporte sont appui technique et financier à la mise en place de cette autorité de gestion du bassin du fleuve Mono. D’une longueur de d’environ 467 km, le Mono est le long cours d’eau du Togo. Le Bassin de ce fleuve a une surface d’environ 25 000 km2.

Didier Assogba
Oeildafrique.com


Tags assigned to this article:
BéninTogo

Related Articles

Nigéria : Boko Haram attaque de nouveau 5 village dans le nord et tue 10 personnes

[GARD align= »center »] Des membres présumés du groupe islamiste Boko Haram ont mené vendre des raids contre cinq villages du nord-est

Brussels Airlines modifie ses plans de vol en Afrique par crainte d’Ebola

[GARD align= »center »] Depuis jeudi, les nuitées de l’équipage de la compagnie aérienne Brussels Airlines seront passées dans d’autres pays d’Afrique

« L’actualité africaine en 5 titres » du 06 septembre 2016

[GARD align= »center »] Gabon: le ministre de la Justice, Séraphin Moundounga, annonce sa démission Le ministre de la Justice Séraphin Moudounga

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*