Le vol d’argent via les TIC et le mobile banking augmente en Afrique

Le vol d’argent via les TIC et le mobile banking augmente en Afrique

Le vol d’argent via les TIC et le mobile banking s’intensifie

Le vol d’argent via les TIC (technologies de l’information et de la communication) et le mobile banking s’intensifie en Afrique, rapporte l’agence Ecofin.

L’agence qui cite le journal The Observer, note que plusieurs sociétés ougandaises sont victimes d’actes de cybercriminalité qui leur font perdre plusieurs milliards de shillings.

‘’Les voleurs piratent le service Mobile money, attaquent le système des distributeurs de banques ou encore les comptes bancaires’’, signale le journal, ajoutant que cette pratique persistante devient inquiétante.

La publication note que des entreprises réputées en ont déjà fait les frais, mais, elles préfèrent garder le silence pour éviter la mauvaise publicité.

MTN Ouganda a perdu plusieurs milliards de shillings en moins d’un an, révèle The Observer, selon qui les multiples mesures de sécurité prises par l’opérateur n’y ont rien changé.

Les pirates ont parfois des complices internes. La police a enregistré plusieurs affaires de vol d’argent via les TIC. La Standard Chartered Bank en a aussi fait les frais. Certaines affaires sont pendantes devant les tribunaux, note encore le journal.

Avec APA

Bona

Bona

L'actualité africaine n'a pas de secret pour moi. Toujours à l'afflux, je ne loupe rien.


Tags assigned to this article:
afriqueescroquerieTIC

Related Articles

Le 24 Avril, désormais Journée Africaine de la Musique

[GARD align= »center »] Le 24 avril. Cette date devrait certainement vous rappeler quelque chose. Oui, un événement tragique. Cette année, à

Sénégal: Karim Wade convoqué le 15 novembre par la gendarmerie

Le fils et ancien ministre de l’ex-président sénégalais Abdoulaye Wade, Karim Wade, sera convoqué le 15 novembre par les gendarmes

Le point de vue de Gaspard-Hubert Lonsi Koko sur la région des Grands Lacs africains

[GARD align= »center »] Au moment où les relations sont de plus en plus tendues entre la République Démocratique du Congo et

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*