L’Egypte intercepte un bateau chargé d’armes venu d’Israël

L’Egypte intercepte un bateau chargé d’armes venu d’Israël

LE CAIRE – La marine égyptienne a intercepté jeudi un navire chargé d’armes et arrêté son équipage qui avait pris la mer au port israélien d’Eilat en direction du Togo, ont indiqué des responsables des services égyptiens de sécurité.

Ces responsables ont indiqué que la marine avait intercepté le bateau qui battait un pavillon africain après qu’il se fut égaré dans les eaux territoriales égyptiennes.

Le bateau, avec à bord 14 membres d’équipages et 105 caisses d’armes et de munitions non identifiées, appartient à une société de sécurité africaine, selon les mêmes sources.

Le colonel Ahmed Mohamed Ali, porte-parole de l’armée, a précisé sur sa page Facebook que le propriétaire était une société de sécurité maritime chargée de sécuriser des trajets en Mer Rouge, où naviguent de nombreux pirates basés en Somalie.

Les armes et les munitions sur ce bateau sont liées à son rôle et sa mission qui consiste à protéger des navires commerciaux, a-t-il assuré.

Il n’a pas précisé si le bateau avait pu repartir, mais des responsables des services de sécurité avaient indiqué à l’AFP qu’il resterait aux mains des autorités le temps de vérifier s’il transporte des armes de contrebande.

La chaîne israélienne 10 a donné pour sa part une version très différente de cette affaire en indiquant que le navire transportait 40 tonnes d’armes iraniennes destinées à la bande de Gaza ou à la Syrie, où fait rage une guerre civile.

Interrogés par l’AFP, des officiels israéliens se sont refusé à tout commentaire dans l’immédiat.

 

Source: AFP


Tags assigned to this article:
armesegypteIsraëlTogo

Related Articles

« L’actualité africaine en 5 titres » du 08 octobre 2016

[GARD align= »center »] Niger: 22 soldats tués dans une attaque jihadiste dans un camp de réfugiés Le Niger a été frappé

Centrafrique: Djotodia affirme qu’il rendra le pouvoir dans trois ans

Le nouvel homme fort de Centrafrique, Michel Djotodia, a affirmé samedi, lors d’un discours public à Bangui, qu’il remettra le

CPI : Jean-Pierre Bemba reconnu coupable de crimes contre l’humanité par la CPI

[GARD align= »center »] Après près de huit ans de procédure devant la CPI, Jean-Pierre Bemba a été reconnu coupable lundi, en

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*