« L’ère de la télé ghetto », le titre de Stylist France qui fait scandale

LETTRE OUVERTE À STYLIST…

stylist ghettoMessieurs et mesdames les journalistes de Stylist bonjour ,

C’est avec horreur et consternation que j’ai pris connaissance de votre dernier article sur le  » Cinéma Afro  » lancé par la Start-up Afrostream via le site MyTF1VOD…

En effet dans ce jet où vous interviewez Rokhaya Diallo que vous présentez pourtant comme la  » fondatrice de l’association antiraciste les indivisibles « …vous ne cessez d’accumuler les clichés et stéréotypes racistes, rabaissant ainsi toute une communauté . 

J’aimerai tout d’abord pour que les gens comprennent, revenir sur le choix de ce titre hasardeux, plus que maladroit, totalement blessant voir infâme et qui fait débat…bien que dans votre lamentable et pathétique tentative de vous dédouaner, vous vous défendez sur votre page Facebook ( lors d’un échange avec vos followers ) de toute velléité raciste et stigmatisante !

Voici donc par souci d’intégrité et d’honnêteté intellectuelle la réponse misérable que vous avez octroyez à vos détracteurs , qui légitimement se sont montrés outrés par ce titre  » L’ère de la télé Ghetto ? »…qui présente votre article .

Capture d’écran 2015-03-13 à 10.39.11

Peut mieux faire comme explication. Vous dites ne pas vouloir associer le terme « Ghetto » à la communauté noire, mais c’est pourtant ce que vous faites en publiant pour illustrer votre article une photo représentant les actrices du film « Bande de filles »…on ne peut trouver mieux comme cliché!

Le questionnement sur un éventuel communautarisme audiovisuel a bon dos , par ce titre on y voit une fois de plus un parallèle latent et récurrent coutumier d’une certaine presse qui se veut  » jeune » et qui se défend justement d’entretenir les comportements visant à indexer telle ou telle communauté et qui fini par obtenir l’effet inverse à force  » d’audaces » journalistiques et de tournures stylistiques discutables .

Mais justement ceux qui se justifient sans cesse finissent par s’accuser, c’est tellement énorme que c’est indéfendable…doit-on vous apprendre votre métier , vous répéter à quel point le choix des mots est vital quand on est un organe de presse, qu’un mot de trop peut vous faire irrémédiablement couler ?

Ce titre est votre Watergate…celui qui va vous entraîner dans les profondeurs abyssales de la honte et de l’opprobre , vous qui vous vouliez un magazine plutôt  » jeune et fun » ouvert sur toutes les cultures…allez brutalement vous retrouver dans la case  » vieux et con » affublés d’une étiquette beauf et raciste !

Car raciste votre titre l’est et il est plus que temps qu’on cesse justement de « ghettoriser »telle ou telle communauté sous prétexte de créer un débat sur l’importance ou non d’une branche communautaire dans tous les domaines et à tous les niveaux de la société .

Puis au lieu de vous raccrocher à des mièvres réponses…vous feriez mieux de faire amende honorable en vous fendant d’un autre article qui lèvera sans équivoque le malentendu et vous permettra de vous excuser auprès des lecteurs que vous avez choqué par votre désir de dénoncer soit disant  » un communautarisme audiovisuel » !

Pour finir : la communauté noire n’a pas besoin qu’on la materne , qu’on se pose des questions pour elle , ni qu’on la défende de quelques manières que ce soit…poser cette question sur un éventuel  » cinéma du ghetto  » est en soi une insulte, qui s’est posé la question de savoir si les Westerns Spaghetti , « Le parrain » , ou autre  » Dolce Vita » n’allaient pas susciter l’émergence d’un cinéma dit  » rital »…oui qui se soucie que les films de Bruce Lee, Jet Li, Jacky Chan etc…soient perçus comme un  » bouquet » Asiat’ sorti tout droit de Chinatown ou si les films de Bollywood n’allaient pas être estampillés  » film curry » ?

Poser la question en ce sens, c’est justement renvoyer dans le ghetto une industrie en rien différente des autres genres , des autres communautés…

Je vous laisse avec votre conscience , en souhaitant vous voir faire preuve de plus de professionnalisme et surtout de respect à l’avenir !

Veuillez agréer messieurs et mesdames les  » journalistes » l’expression de mon indignation la plus profonde .

Youyou Muntu-Mosi


[wp_ad_camp_4][wp_ad_camp_4][wp_ad_camp_4]

Related Articles

La diaspora congolaise témoigne son affection et soutien à Addy Londole

Il y a bientôt 1 mois que Mr Londole est décédé à l’agé de 80 ans. Les amis du journaliste

Le mythe du péril Jaune

[GARD align= »center »] Souvent nous entendons crier au loup lorsque l’on évoque l’arrivée massive des Chinois sur le continent africain. Voleurs

Roger Rajah Muntu : La voix congolaise la plus « entendue » dans l’espace francophone

[GARD align= »center »] On l’a vu apparaître comme un feu follet sur le site des vidéos en ligne congolais congomikili.com avec

1 commentaire

Espace commentaire
  1. T
    T 14 mars, 2015, 23:40

    Merci..!! Tout est très justement résumé.

    Répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*