Les députés « Kabilistes » boudent le rapport de la MOE-UE

Les députés « Kabilistes » boudent le rapport de la MOE-UE

Aubin Minaku (sécrétaire général du MP)

Les élus nationaux de la Majorité présidentielle (MP) promettent un mémoire détaillé sur le processus électoral afin de contrer toute désinformation délibérée au sujet des scrutins de novembre 2011.

Les représentants du peuple proches du chef de l’État ont dénoncé le caractère subjectif du rapport de la mission d’Observation électorale de l’Union européenne (MOE-UE), tout en
mettant en doute sa crédibilité à cause des allégations non conformes qui y sont contenues. Ils l’ont exprimé dans une déclaration faite à l’issue d’un séminaire tenu hier à Kinshasa en rapport avec les méthodes de travail et le mode de fonctionnement de leur plateforme en perspective des reformes à amorcer. Pour les auteurs de cette déclaration politique, le rapport
de la MOE-UE aura pêché en imputant les actes de violence et de vandalisme «qui ont été notoirement commis ou instigués par des formations ou acteurs politiques » aux forces de l’ordre déployées dans la capitale, dans le cadre de leur mission légale de maintien et de rétablissement de l’ordre public.

Sur la même lancée, les députés membres de la MP ont stigmatisé « l’ambivalence de l’attitude de la MOE-UE qui a irme agir en appui au processus de démocratisation mais participe à la campagne de dénigrement des institutions issues de ce processus en complicité avec certaines ONG internationales en quête de subsides ». Tout en soutenant la dynamique des
ajustements du cadre institutionnel des élections à impulser sous la haute direction de leur autorité morale, les députés de la MP ont chargé leur secrétaire général « d’élaborer, dans le plus bref délai, un mémoire détaillé sur le processus électoral afin d’éclairer l’opinion nationale et internationale victime d’une désinformation délibérée de la part de quelques missions d’observation électorale ».

L’occasion était bonne pour ces élus de réitérer leur confiance au président de la République, Joseph Kabila Kabange, en faisant le serment « de continuer à l’accompagner dans son action de reconstruction, de modernisation, de pacification et de démocratisation de notre pays ». Sur un ton ferme, ils ont, par ailleurs, condamné « toutes les velléités bellicistes qui sont actuellement en train d’être exprimées dans la partie est (du) pays plus précisément dans les provinces du nord-Kivu etdusud-Kivu».Ils ontinvité les forces armées de la République « à tout mettre en œuvrepour sécuriser (les) compatriotes, préserver la paix et sauvegarder l’unité nationale ».

Alain Diasso


Tags assigned to this article:
députeskinshasaonupprdrapportsRDCUE

Related Articles

Mali: L’opposition bientôt institutionnalisée par une loi

[GARD align= »center »] Selon un communiqué du gouvernement, le pays a décidé d’initier une législation pour  institutionnaliser l’opposition dans le pays.

Mali: Hollande souhaite que l’Afrique saisisse l’ONU de la situation

PARIS – François Hollande a souhaité mardi que les pays africains saisissent le Conseil de sécurité de l’ONU de la

Appel à la manifestation contre les violations des droits fondamentaux en RDC

Grande Marche contre les violations des droits fondamentaux en République Démocratique du Congo 3ème ACTE Du métro Château Rouge à

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*