Les élections législatives ivoiriennes prévues au « plus tard le 20 novembre » 2016 (officiel)

[GARD align= »center »]

Assemblée Nationale de Côte d'Ivoire

Assemblée Nationale de Côte d’Ivoire

Les prochaines élections législatives ivoiriennes sont prévues « au plus tard le 20 novembre » 2016, a annoncé lundi Gervais Coulibaly, un vice-président de la Commission électorale indépendante (CEI), institution en charge de l’organisation les élections en Côte d’Ivoire.   

« L’élection des députés à l’Assemblée nationale, conformément à la loi, se tiendra au plus tard le 20 novembre 2016 », a déclaré le vice-président de la CEI, Gervais Coulibaly lors d’une rencontre avec des partis politiques, dans le cadre de la révision du listing électoral.

Les échanges avec ces partis devraient permettre de « prendre en compte les mutations survenues dans le corps électoral constitué en 2015 (avec 6.300.142 électeurs inscrits) résultant des changements de domiciliation, de patronyme, de perte du droit de vote ou de décès », a-t-il souligné.  

La Commission électorale envisage déployer 1.000 équipes dans tout le pays afin de réussir ces joutes électorales, a-t-il dit, avant d’ajouter que l’institution ne dispose pas encore de ressources financières pour engager la révision de la liste électorale.

Plusieurs opposants dont Mamadou Koulibaly, ancien président de l’Assemblée nationale ivoirienne, a invité le gouvernement à réviser le listing électoral afin qu’il ne souffre d’aucune contestation.  

Le mandat des députés ivoiriens qui a débuté début 2012 devrait s’achever en mars 2017. Il a été écourté en novembre 2016 en raison d’un référendum constitutionnel que prévoient les dirigeants actuels de la Côte d’Ivoire.

L’Assemblée nationale ivoirienne compte 255 sièges.  

© OEIL D’AFRIQUE

[GARD align= »center »]


Tags assigned to this article:
cote d'ivoiredéputeséléction

[fbcomments]

Related Articles

Côte d’Ivoire : Pascal Affi N’Guessan désigné candidat du FPI à la présidentielle

Pascal Affi N’Guessan, le chef du parti de l’ex-président ivoirien Laurent Gbagbo, secoué par des divisions internes, a été désigné

Hausse du prix de l’électricité – Côte d’Ivoire: 1 mort lors des manifs, le parti de Gbagbo exige l’annulation des factures

[GARD align= »center »] Une personne a été tuée par balles, à Bouaké, dans le centre ivoirien, lors d’une manifestation des populations

France/Côte d`Ivoire: le camp Gbagbo espère la fin de la « démocratie par les bombes »

ABIDJAN – Le parti de l`ex-président ivoirien Laurent Gbagbo, chassé du pouvoir en 2011 grâce à l`intervention de l`armée française,

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*