Les étudiants congolais arrêtés en Inde ont tous été libérés

Les étudiants congolais arrêtés en Inde ont tous été libérés

Les vingt et un étudiants congolais arrêtés en Inde le samedi dernier ont été libérés ce jeudi 20 juin, a affirmé l’ambassadeur de la RDC en Inde. Selon le diplomate congolais, les poursuites judiciaires contre ces étudiants ont été annulées. L’ambassadeur congolais indique que les étudiants qui avaient reçu des coups ont été soignés.

« Tout le monde sort. Les vingt et un étudiants sont en train de monter dans le bus pour rentrer à Jalandhar », raconte François Balumuene joint au téléphone au moment de la libération des étudiants.

L’ambassadeur congolais dit avoir demandé aux étudiants « d’éviter de se confronter aux Indiens ».

« Je suis resté avec eux deux heures dans la prison avant-hier. J’ai causé avec eux et ils ont été victime d’une considération maladroite de la part de la police de cet Etat. Mais la police a présenté des excuses. Je leur ai demandé d’éviter de se confronter aux Indiens, par moment, de ne pas réagir aux provocations des jeunes gens indiens », fait savoir le diplomate.

Interrogé sur les poursuites judiciaires menées contre les vingt et un étudiants, il affirme qu’elles seront annulées.

« J’ai été reçu par le chef de la police de Jalandhar. La police va retirer la plainte. D’ici le vendredi de la semaine prochaine, l’affaire va être classée sans suite. Il n’y aura pas de poursuite », souligne-t-il.

(Œil d’Afrique avec radiookapi)

Bona

Bona

L'actualité africaine n'a pas de secret pour moi. Toujours à l'afflux, je ne loupe rien.


Tags assigned to this article:
etudiantsIndeRDC

Related Articles

Sénégal: Macky Sall écarte toute négociation sur le dossier judiciaire de Karim Wade

[GARD align= »center »] Les médiateurs dans l’affaire Karim Wade peuvent déchanter. Du moins, si on se fie aux propos du président

Centrafrique: le vol devant amener les rebelles au Gabon reporté à lundi

Le vol qui devait aller chercher dimanche en Centrafrique une délégation de la rébellion devant participer à des négociations au