Les mariés fréquentaient le même marabout sans le savoir

Les mariés fréquentaient le même marabout sans le savoir

Image d’illustration

Le hasard fait souvent des heureux mais dans certaines situations il peut vous tourner le dos. La coïncidence de fréquenter le même oracle avec sa femme où son époux n’arrive pas souvent.

 La vie était paisible dans le couple Diabaté qui jusque-là vivait bien leur amour autour de leurs 3 enfants, fruit de 15 ans de vie commune. La petite cité d’Akoupe, à l’Est d’Abidjan où vit le couple pouvait les citer en exemple de foyer paisible et plein de bonheur. M. Diabaté riche commerçant et transporteur avec à son actif des camions et quelques taxis dans la ville comptait parmi les mieux nantis de la colonie de malinké qui s’était installé là il y a de cela plusieurs décennies.

 T. Gaoussou marabout au quartier Dioulabougou a toujours été l’homme de l’ombre de ce commerçant qui a prospéré dans la vente du cacao. Ce dernier se confiera même à lui pour son deuxième mariage car il comptait prendre une seconde épouse. En lui confiant ce secret il ne savait pas qu’il portait à l’oreille de sa femme sans le savoir son projet. En réalité le marabout était dans le secret du couple puisqu’il recevait les deux parties. Il paraissait très efficace à leurs yeux pour ses prescriptions qui tombaient toujours justes. C’était vraiment facile pour lui de décrire ce qui se passait dans le couple puisque chacun venait lui raconter la vie du foyer. Il fut même le premier à révéler ‘’ selon ces cauris  » à la femme que son mari s’apprêtait à prendre une seconde épouse. Elle lui vouera encore plus de confiance quant au fil de sa traque, son mari finira par avouer. Le marabout est alors gavé de présent de la part de cette dernière qui prenait désormais ses prédications comme eau-de-vie. L’époux de son côté a toujours été convaincu des prouesses de ce dernier car pendant longtemps son marabout lui a recommandé des sacrifices qui pour lui sont à la base du succès de ses affaires. Ainsi le fameux marabout continuera de manger dans les deux mains si généreuses du couple Diabaté qui jusque-là ne s’est douté de rien.

 Le marabout maudira la soirée de dimanche dernier où monsieur et madame se sont retrouvés nez à nez chez lui. En effet, madame partie un peu plus tôt voir le marabout était assise en face de lui pour sa séance de cauris, quand monsieur de passage dans les environs fera un tour chez son homme de confiance pour bavarder comme à ses habitudes quand l’occasion se présente. Grande fut la surprise du couple de découvrir en ce moment-là qu’il fréquentait la même personne. Le pot aux roses de l’indélicat marabout venait d’être découvert.

Nul été les cris d’alertes de la femme qui appellera au secours quand son mari s’est saisi du marabout, on aurait certainement assisté à un vrai drame.

Fulbert Koffi
Oeil d’Afrique Abidjan


Tags assigned to this article:
afriquemariagesorcelerieVodou

Related Articles

Cameroun: rumeur sur des appels téléphoniques mortels, le gouvernement dément

Une rumeur sur des appels téléphoniques mortels a pris une telle ampleur au Cameroun que le gouvernement a publié lundi

Alassane Ouattara investi président de Côte d'Ivoire

Nicolas Sarkozy était le seul chef d’Etat européen à avoir fait le déplacement en Côte d’Ivoire pour l’investiture d’Alassane Ouattara.

Zambie: guerre de succession autour du cercueil du président Sata

 [GARD align= »center »] Le président zambien par intérim Guy Scott, qui a démis son principal rival de ses fonctions au sein

1 commentaire

Espace commentaire
  1. OZAKA
    OZAKA 1 décembre, 2012, 12:22

    NUL ETE LES CRIS D’ALERTES

    Fulbert Koffi quel est donc ce charabia? Ce massacre de la langue de Corneille?

    Répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*